Les murs de soutènement sont nécessaires à de nombreuses occasions : lorsque le terrain présente une pente ou un talus qu’il faut soutenir, lorsque des terrasses sont aménagées sur un terrain en pente ou lorsqu’il faut consolider une pente verticale du terrain. Dans notre interview, l’expert en contrôle des coûts répond à la question de savoir à quels coûts il faut s’attendre pour la construction d’un mur de soutènement.

Question : quels sont les coûts d’un mur de soutènement ?

Cela dépend entièrement de l’utilisation spécifique du mur et des exigences posées au mur de soutènement. Il y a bien sûr une grande différence entre le fait de devoir soutenir massivement un talus abrupt et le fait de ne vouloir consolider qu’une petite terrasse d’un demi-mètre de haut.

Le mode de construction du mur a également une grande influence sur les coûts : on peut construire des murs de soutènement en parpaings ou en pierres naturelles, utiliser des éléments en gabions ou des anneaux de plantation pour la construction d’un mur de soutènement ou tout simplement poser des pierres en L. Selon le type de construction, les coûts finaux varient considérablement, même pour des murs similaires.

Il faut tout d’abord faire la distinction entre :

  • Murs de soutènement inférieurs à 120 cm
  • Murs de soutènement de plus de 120 cm de haut

Mur de soutènement de moins de 120 cm de hauteur

La hauteur du mur de soutènement est déterminante pour le prix

  Extension de maison préfabriquée : quels coûts faut-il prévoir ?

La hauteur du mur de soutènement est déterminante pour le prix

En général, les murs de soutènement de moins de 120 cm ne nécessitent pas de fondations en béton. De plus, il est encore possible de construire soi-même de tels murs sans problème, le cas échéant après une expertise du projet par un spécialiste.

Pour garantir une capacité de charge suffisante du mur, la largeur du mur doit généralement être égale à au moins un tiers de la hauteur du mur. Ainsi, le mur peut encore bien résister aux forces importantes exercées par la terre. Le cas échéant, il faut également envisager l’installation d’un système de drainage.

La plupart du temps, toutes les méthodes de construction de murs conviennent encore à ces types de murs : Murs soutènement. Selon le type de construction utilisé, les coûts peuvent varier entre environ 60 EUR par m² et jusqu’à 350 EUR par m². L’autoconstruction permet d’économiser beaucoup de frais.

Pour les blocs de béton en L, qui ne conviennent généralement qu’aux murs de faible hauteur, il faut compter entre 10 EUR et 30 EUR par mètre courant, auxquels s’ajoutent les frais de fondation (béton livré entre 80 EUR par m³ et 120 EUR par m³, plus d’autres matériaux de fondation). Le poids élevé des pierres, qui rend souvent nécessaire l’utilisation de machines pour les pierres de taille moyenne, pose souvent problème.

Malgré son apparence simple, un mur de pierres sèches rempli de béton peut facilement coûter jusqu’à 300 EUR par m². Murs soutenement préfabriqué. Il ne faut donc pas sous-estimer cet aspect.

Mur de soutènement de plus de 120 cm de haut

Si un mur de soutènement de plus de 120 cm de haut est nécessaire, il faut absolument faire appel à une entreprise spécialisée pour sa réalisation. Pour les murs de plus de 2 m de haut, un calcul statique du mur est en outre obligatoire.

  Montage de meubles : coûts chez un professionnel

Les coûts de tels murs de soutènement dépendent toujours de la planification individuelle par le spécialiste et des conditions locales. Outre les coûts des matériaux, il faut également compter des frais de main-d’œuvre considérables et, le cas échéant, des frais de machines élevés pour la construction de tels murs de soutènement.

Même pour des murs relativement simples, il faut compter dans tous les cas avec des frais de fondation de l’ordre de 400 à 600 euros, rien que pour les fondations en béton nécessaires.

Exemple de coûts

Nous souhaitons construire nous-mêmes un mur de gabions agréable à l’œil et rempli de pierres de taille. Nous posons les gabions sur une fondation simple que nous avons aménagée.

Notre mur de soutènement en gabions doit mesurer 6 m de long et 1 m de haut, l’épaisseur du mur est de 50 cm. Nous faisons directement livrer les accessoires nécessaires à la construction, y compris les matériaux de fondation et les pierres de taille pour le remplissage.

Ce mur de soutènement en gabions n’est qu’un exemple de construction, les coûts se rapportent à des exigences concrètes sur le terrain. Selon le type de mur nécessaire et les matériaux de construction choisis, les coûts d’un mur de soutènement peuvent être totalement différents dans d’autres cas.

Question : Qu’est-ce qui influence le coût d’un mur de soutènement ?

Les facteurs déterminants sont ici :

  Chauffage urbain - à quels coûts par kWh faut-il s'attendre ?

Le matériau et la hauteur du mur de soutènement sont des facteurs décisifs pour le prix.

Le matériau et la hauteur du mur de soutènement sont des facteurs décisifs pour le prix

  • la hauteur du mur (plus de 120 cm ou moins de 120 cm)
  • les conditions locales et les exigences individuelles concernant le mur
  • le type de fondation qui sera érigé
  • le type de construction du mur de soutènement (pierres en L, béton ou pierres naturelles, gabions, anneaux de plantation, etc.)
  • si un drainage est également nécessaire
  • si un calcul statique supplémentaire du mur par l’ingénieur de structure est nécessaire
  • l’importance de la machinerie nécessaire à l’érection du mur
  • les dimensions de la surface du mur (longueur et hauteur du mur)
  • l’épaisseur du mur nécessaire
  • le cas échéant, les autres mesures nécessaires lors de la construction du mur
  • les prix pratiqués par l’entreprise chargée des travaux

Il est recommandé de définir concrètement les exigences au préalable, puis de se faire soumettre plusieurs offres ou solutions possibles par des entreprises spécialisées et de comparer les coûts totaux.

Étiqueté dans :

, ,