Une rénovation de balcon effectuée à temps est importante pour éviter des dommages coûteux au balcon et au bâtiment. L’article révèle en détail ce que peut coûter une telle rénovation et de quoi dépendent essentiellement les coûts.

https://www.youtube.com/watch?v=s0jatpGXmrU

Question : Que fait-on lors d’une rénovation de balcon ?

Il s’agit en premier lieu d’éliminer les dommages causés à la substance, de colmater les fissures et de rétablir une surface étanche. Renovation balcon. Cela se fait généralement à l’aide de produits d’étanchéité et de calfeutrage appropriés.

En cas d’assainissement précoce (si l’on ne voit que des dommages légers), il suffit souvent d’étanchéifier le balcon seul. Mais si les dégâts sont plus importants, il faut souvent procéder à des travaux de réparation sur la substance.

En cas de dommages graves, la capacité de charge du balcon peut être tellement affectée que seule une démolition totale est encore possible. Renovation balcon ciment. Il faut bien sûr éviter à tout prix cette situation.

Question : Combien coûte une rénovation de balcon ?

Une rénovation importante du balcon peut tout à fait coûter plus de 100€ par m².

Une rénovation importante du balcon peut tout à fait coûter plus de 100€ par m².

Il n’est pas possible de répondre à cette question de manière aussi générale (Renovation balcon copropriété). Les coûts dépendent essentiellement des mesures de rénovation nécessaires et de l’ampleur générale des dégâts.

  Nouveau toit de garage : quels sont les coûts à prévoir ?

Si les travaux sont effectués par une entreprise spécialisée, on peut s’attendre dans la plupart des cas, pour des dommages de gravité moyenne, à environ 100 EUR par m² à 200 EUR par m² de surface de balcon : Renovation balcon fibre de verre. Dans certains cas, les coûts de rénovation peuvent toutefois être nettement plus élevés en cas de dommages graves.

Un exemple de coût typique tiré de la pratique :

Dans le cas d’un balcon moyennement endommagé d’environ 8 m², le spécialiste procède à la rénovation et à l’étanchéité.

Il ne s’agit bien sûr que d’un exemple de coûts : (Renovation balcon terrasse). Selon la situation, ces coûts peuvent être nettement plus élevés pour d’autres balcons.

Question : De quels facteurs dépendent les coûts de rénovation d’un balcon en général ?

L’ampleur des dégâts est un facteur essentiel pour les coûts de rénovation. Plus la structure du bâtiment est endommagée, plus l’assainissement est complexe (et donc coûteux). C’est pourquoi il faut toujours assainir le plus tôt possible.

D’autres facteurs sont à prendre en compte :

  • la situation architecturale sur place
  • les anciens revêtements éventuellement présents et
  • les méthodes d’assainissement utilisées

Par ailleurs, les prix pratiqués par l’entreprise exécutante jouent bien sûr aussi un rôle dans les coûts – les prix peuvent tout à fait varier d’un fournisseur à l’autre.

Question : A quoi reconnaît-on l’ampleur des dégâts ?

Les dégâts ne sont pas toujours aussi évidents qu’ici

Les dommages ne sont pas toujours aussi évidents qu’ici

La plupart du temps, on ne remarque pas tout de suite les légères fuites – mais elles sont presque toujours présentes, surtout sur les balcons vieillissants.

En revanche, les dommages plus graves, comme la formation de fissures bien visibles ou le décollement du carrelage, sont souvent bien visibles – et sont le signe qu’une rénovation s’impose d’urgence.

  Balcon : quels sont les coûts d'une installation ultérieure ?

En revanche, seul un spécialiste peut évaluer de manière fiable dans quelle mesure la structure du balcon est déjà endommagée.

Question : Pourquoi les anciens revêtements existants sont-ils un facteur de coût ?

Les revêtements carrelés doivent être enlevés avant la rénovation et les anciens carreaux doivent être éliminés. Cela prend du temps et l’élimination des déchets est également coûteuse.

Les revêtements de carrelage sont relativement faciles à enlever – les anciennes peintures bitumineuses ou fortement adhérentes contenant des matières plastiques peuvent en revanche poser beaucoup plus de problèmes lors de l’enlèvement. Le coût élevé de ces travaux augmente alors le coût total.

Dans notre exemple de coûts, nous n’avons fait enlever qu’un seul carrelage. Ce que nous n’avons toutefois pas pris en compte, c’est la pose d’un nouveau carrelage. Selon le type de carrelage, il faut compter environ 100 euros supplémentaires par m² une fois les travaux de rénovation terminés.

Question : Quelles sont les méthodes d’étanchéification ?

L’étanchéité du sol est essentielle

L’étanchéité du sol est essentielle

L’étanchéité la plus simple, la plus économique et la plus efficace en cas de dommages légers est l’utilisation d’un produit synthétique liquide appliqué en plusieurs couches. Les coûts de matériaux s’élèvent à environ 60 EUR par m² à 80 EUR par m² et les coûts de main-d’œuvre à environ 30 EUR par m² – 50 EUR par m².

Les étanchéités avec des bandes soudées ou (rarement) des films plastiques sont plus coûteuses et sujettes à des erreurs. Les boues d’étanchéité, généralement très chères, sont rarement utilisées dans la pratique.

Question : Dans quelle mesure la situation architecturale joue-t-elle un rôle ?

Tous les balcons ne sont pas aussi faciles à rénover. Rénovation balcon bois. Prenons l’exemple d’une balustrade existante qui, pour une rénovation complète, doit d’abord être démontée puis remontée ultérieurement.

  Rénovation d'un toit dans un bâtiment ancien : quels sont les coûts à prendre en compte ?

La plupart des entreprises facturent entre 10 et 20 EUR par mètre linéaire de garde-corps. Rénovation balcon béton. Cela peut par exemple augmenter considérablement les coûts. Rénovation balcon extérieur prix. En revanche, si la balustrade est simplement bétonnée, ces frais ne sont pas nécessaires.

Question : comment peut-on faire des économies lors de la rénovation ?

Tout assainissement précoce permet d’éviter très efficacement des dommages ultérieurs coûteux – c’est en général la meilleure méthode.

Mais il est également possible de faire des économies en travaillant soi-même : de nombreux travaux, comme par exemple l’enlèvement du carrelage dans notre exemple, peuvent être réalisés par soi-même si l’on a un peu d’habileté (Rénovation balcon fer forgé). Il est également souvent possible d’effectuer soi-même le masticage nécessaire, éventuellement après avoir reçu des instructions de l’entreprise spécialisée.

En revanche, l’étanchéité elle-même devrait vraiment être confiée à des spécialistes. Même de petites erreurs peuvent rendre la mesure d’étanchéité inefficace et permettre à l’eau de continuer à endommager la structure du bâtiment. L’exécution correcte des travaux d’étanchéité requiert de l’expérience et de l’expertise et doit donc être confiée à des spécialistes.

Étiqueté dans :

, ,