Les bungalows font toujours partie des formes de maisons les plus populaires en France. L’article explique en détail ce que cela peut coûter de faire de votre propre bungalow une réalité.

Question : A quoi faut-il faire attention lors de la planification d’une maison pour économiser le plus de frais possible ?

Construire coûte cher – et pour la plupart des gens, une maison est probablement l’achat le plus cher qu’ils feront toute leur vie. En conséquence, il faut toujours regarder les coûts lorsqu’on construit.

Un manque de réflexion ou des choses que l’on oublie tout simplement par excès de zèle lors de la planification peuvent coûter beaucoup d’argent dont on aurait pu faire l’économie. Il existe de nombreux domaines de détail dans lesquels on peut encore « tirer » quelques économies.

Cela commence par le choix du terrain (Maison construction). La plupart du temps, on a le choix entre plusieurs terrains et on peut prendre une décision relativement libre : Construction maison prix au m2 2020. Souvent, il vaut la peine de regarder un ou deux endroits plus loin pour voir si l’on ne trouve pas quelque chose d’encore plus optimal.

Le coût du terrain n’est pas le seul élément à prendre en compte : la viabilisation peut entraîner des coûts très différents d’un terrain à l’autre et l’emplacement de la future maison sur le terrain peut également avoir des répercussions importantes sur les frais de chauffage ultérieurs : (Construction maison prix au mètre carré). Si la nature du sol n’est pas favorable, les coûts de nombreux travaux peuvent être très élevés – en fait, tout ce qui concerne le terrassement, de l’excavation de la cave à la création de voies d’accès et de fondations pour la clôture du jardin : Construction maison prix forum. S’il existe dans la sélection un terrain dont la nature du sol est moins problématique, il s’agit souvent d’un meilleur choix, ne serait-ce que pour cette raison.

La taille doit être bien planifiée, car plus elle est grande, plus elle est chère.

En ce qui concerne la maison elle-même, il faut tout d’abord faire attention à sa taille : De quoi a-t-on vraiment besoin ? Il est indispensable de planifier l’avenir de manière raisonnable – surtout dans le cas d’un bungalow, on ne peut finalement que rajouter une extension si l’espace est insuffisant – ce qui peut alors souvent coûter très cher : Construction maison prix m2 2022. A l’inverse, il ne faut pas prévoir trop grand – avec chaque mètre carré économisé, on a souvent économisé jusqu’à 2.500 EUR sur les coûts de construction.

En choisissant des formes aussi simples que possible et en planifiant beaucoup avec des dimensions standard (par exemple pour l’espace réservé à la cuisine), on économise souvent beaucoup d’argent par la suite.

La question de la cave est une question éternellement insoluble – mais dans la plupart des cas, on conseille d’avoir une cave. Pour ceux qui préfèrent tout de même regarder les coûts, il y a toujours la possibilité d’un sous-sol partiel comme compromis, qui ne permet pas de renoncer complètement à une cave, mais qui entraîne également des coûts raisonnables.

Le choix du type de toit permet d’économiser beaucoup de frais, tout comme les fenêtres : la loi sur la construction ne prescrit que la surface des fenêtres, pas leur nombre. Construction maison prix moyen. Avec moins de fenêtres, mais plus grandes, cela revient souvent beaucoup moins cher : Construction maison prix pied carré. En optant pour un débord de toit plus important, on peut généralement compter sur une durée de vie plus longue des fenêtres et de la façade en crépi, car la pluie battante est justement un facteur essentiel des dommages dus aux intempéries.

En matière de chauffage et de production d’eau chaude, il ne faut pas seulement tenir compte des coûts d’acquisition : Les combustibles fossiles peuvent éventuellement devenir beaucoup plus chers au cours des 20 prochaines années (et c’est presque toujours la durée de vie d’une installation de chauffage), tandis que les chauffages à biomasse sont relativement stables en termes de prix. Les chauffages par pompe à chaleur sont très étroitement liés au prix de l’électricité, qui ne cesse lui aussi d’augmenter : Construction maison prix sans terrain. Il faut également en tenir compte.

  Installer un chauffage au sol : quels sont les coûts ?

L’utilisation de l’énergie solaire thermique comme chauffage d’appoint est aujourd’hui beaucoup moins coûteuse qu’il y a quelques années, mais permet d’économiser dès le départ jusqu’à 20 % des coûts de chauffage. Les systèmes de ventilation centralisée avec récupération de chaleur réduisent les coûts de chauffage à une petite fraction dans les maisons très bien isolées – l’achat peut donc être rentable dans certaines circonstances.

Une façade recouverte de briques de parement permet d’éviter de peindre fréquemment la façade et offre, dans certaines circonstances, une protection thermique supplémentaire, mais en tout cas une protection contre les intempéries nettement plus solide que le crépi pour la façade.

Il existe donc dans chaque domaine de la maison des possibilités de réduire les coûts à long terme – et il faut en profiter : (Construction maison prix simulation). D’une part, on peut réduire les coûts de construction, d’autre part, on peut réduire les coûts d’exploitation ultérieurs en investissant un peu plus au début : Construction maison rapide et pas cher. Les deux sont rentables à long terme.

Question : Combien coûte la construction d’un bungalow ?

Il faut compter en gros entre 1000 et 2000€ par mètre carré.

Par mètre carré, il faut compter en gros entre 1000 et 2000€.

Il est évidemment impossible de le dire de manière générale (Maison construction 3d). Cela n’aurait même pas de sens de donner une fourchette de coûts, car cela ne dirait rien sur la construction et la taille de la maison en relation avec les coûts.

En guise de ligne directrice très approximative, on peut dire que la plupart des bungalows se situent dans une fourchette d’environ 1 200 EUR par m² à environ 2 100 EUR par m² : (Maison construction bois). En revanche, les maisons préfabriquées de type bungalow sont parfois un peu moins chères – si l’on s’en tient aux coûts de construction, les maisons préfabriquées seraient donc préférables.

La construction de bungalows est légèrement plus chère que celle de bâtiments à plusieurs étages, car pour un même espace habitable, il y a un peu plus de surfaces murales et plus de surfaces de toit que pour un bâtiment à plusieurs étages.

Inversement, les bungalows présentent des avantages en termes de coûts, car les travaux d’entretien et de maintenance peuvent souvent être effectués depuis le sol, sans échafaudage, et il n’est pas nécessaire de transformer un bungalow à grands frais pour le rendre accessible aux personnes âgées. Maison construction métallique. C’est d’ailleurs pour beaucoup une raison d’opter dès le départ pour la construction de bungalows.

Un petit exemple de coûts dans la pratique

Un bungalow de 75 m² en plan rectangulaire est construit en maçonnerie à simple paroi : Maison construction navale la ciotat. Une pompe à chaleur géothermique est utilisée comme système de chauffage, le standard énergétique est une maison à performance énergétique KfW 70.

Il s’agit bien sûr uniquement des coûts d’une maison individuelle située à un endroit précis. Les coûts du terrain et de la viabilisation ne sont pas pris en compte ici – seuls les coûts de construction purs sont indiqués.

Les prix d’autres maisons – même de taille comparable – peuvent également être nettement supérieurs ou inférieurs.

Question : De quels facteurs dépendent les coûts de construction d’un bungalow en général ?

Il faut tenir compte de très nombreux facteurs de coûts qui entrent tous en ligne de compte. Les plus importants d’entre eux sont :

  • s’il s’agit d’une maison en dur (pierre sur pierre) ou d’une maison préfabriquée
  • si une cave est construite ou non
  • l’emplacement de la maison
  • la forme de la maison
  • le type de maçonnerie
  • la forme du toit
  • le standard énergétique souhaité pour la maison
  • le type d’installation de chauffage
  • la qualité de l’équipement (aménagement intérieur)

En fonction de ces facteurs, les coûts de construction d’une maison peuvent varier très largement : (Maison construction neuve). Il peut être très bon marché comme très cher.

Question : Quelle est la différence de prix entre une maison préfabriquée et une construction en dur ?

Les maisons préfabriquées sont presque toujours moins chères que les maisons en dur.

Les maisons préfabriquées sont presque toujours moins chères que les maisons en dur

  Mur de soutènement : à quels coûts faut-il s'attendre ?

Les maisons préfabriquées sont pré-fabriquées et les éléments préfabriqués sont ensuite simplement assemblés sur le chantier.

Cela offre un avantage non seulement en termes de temps de construction (dans certains cas, il faut compter moins de deux semaines pour que la maison soit entièrement construite), mais aussi en termes de coûts.

La fabrication en série des éléments de la maison est nettement plus avantageuse que la construction individuelle des mêmes éléments à la main et pierre par pierre. Maison construction pas cher. De plus, les différents éléments de la maison préfabriquée sont parfaitement adaptés les uns aux autres, ce qui rend la construction de la maison plus rapide et plus facile.

En outre, le travail de planification est nettement moins important – mais la liberté de création est parfois un peu plus limitée qu’avec une maison planifiée librement. On ne peut généralement choisir que certaines « configurations standard ». Maison construction prix. Mais les maisons préfabriquées haut de gamme peuvent souvent être adaptées de manière très individuelle.

Il n’est toutefois pas possible d’indiquer de manière générale quel est l’avantage en termes de coûts – cela dépend toujours des matériaux de construction utilisés et du type de construction. Maison construction prix m2. On ne pourrait le comparer qu’au cas par cas, en planifiant une maison en dur exactement comme une maison préfabriquée et en calculant la différence de coûts.

Question : Une cave est-elle judicieuse – et combien cela coûte-t-il ?

Cette question préoccupe presque tous les maîtres d’ouvrage. Mais il n’est pas si facile de répondre à la question de savoir si une cave est judicieuse ou non.

Le fait qu’il n’y ait pratiquement pas de surface inutilisée pour les pièces de service ou les entrepôts plaide en faveur de la cave, surtout dans le cas d’une maison de plain-pied. Si l’on a besoin d’espace supplémentaire par la suite, il faut généralement construire une extension, ce qui peut coûter cher.

De plus, les bâtiments avec cave ont généralement une valeur de revente nettement plus élevée que les constructions sans cave – pour la même raison.

Le coût d’une cave dépend toujours de la surface et du type de construction : Maison construction rapide. Mais en règle générale, il faut presque toujours compter au moins 30.000 EUR, même pour des caves simples, pour la taille typique d’une maison individuelle. Cela renchérit bien sûr énormément les coûts de construction au début.

A l’inverse, les coûts de construction pour cette surface sont nettement moins élevés que si la même surface utilisable était également construite au niveau du sol.

Comme règle générale, on peut utiliser le calcul suivant :

Une cave apporte 100 % de surface utile en plus – pour des coûts de construction généralement supérieurs de 40 % seulement .

Ce rapport est à peu près exact dans la plupart des cas. Il convient de réfléchir à l’espace nécessaire, surtout dans le cas de

  • Entrepôts
  • salles de lavage et de séchage
  • Locaux de service
  • Locaux techniques (un chauffage à pellets complet nécessite en général déjà au moins 15 m² d’espace en hauteur de pièce)
  • pour les locaux de loisirs et les ateliers prévus

Pour trouver un compromis entre des coûts réduits et une surface utile disponible, il est souvent possible d’aménager un sous-sol partiel, en particulier pour les bungalows.

Question : Dans quelle mesure la forme de la maison et le type de toit jouent-ils un rôle dans un bungalow ?

La forme du toit a également une influence décisive sur le prix.

La forme du toit a également une influence décisive sur le prix

En ce qui concerne la forme de la maison, il s’agit avant tout de plans simples ou plus compliqués.

Si une construction de bungalow présente plusieurs angles, les coûts sont déjà nettement plus élevés que pour un plan rectangulaire simple : (Maison construction rapide belgique). Les nombreux angles augmentent les dépenses à presque tous les niveaux de la construction.

Dans le cas des bungalows, on arrive souvent à ses fins avec des plans rectangulaires, car il n’y a pas de murs porteurs gênants à l’intérieur – on est donc très flexible dans la répartition des pièces.

En ce qui concerne la forme du toit, les coûts sont souvent très différents. Si l’on compare par exemple un simple toit à deux versants avec un toit en croupe, les coûts sont généralement supérieurs de 50 %. Inversement, un toit à une pente serait encore nettement moins cher qu’un toit à deux pentes classique, car la surface de toit est ici réduite de 30 %.

En revanche, il est préférable de s’abstenir autant que possible d’opter pour un toit plat, car l’entretien et la maintenance peuvent à eux seuls engendrer des coûts annuels jusqu’à 1 000 EUR supérieurs à ceux des maisons dotées d’autres formes de toit, qui ne nécessitent pratiquement aucun entretien pendant de nombreuses décennies.

  Chauffage urbain : à quels coûts faut-il s'attendre ?

En ce qui concerne le toit, les différences de coûts peuvent donc être considérables.

Question : Quel est le standard énergétique le plus intéressant pour la construction – une maison passive ?

En fait, pas vraiment : Maison construction rapide bretagne. Il s’agit toujours d’établir un rapport raisonnable entre les coûts de construction et les économies d’énergie ultérieures. Maison construction tres rapide. Dans le cas d’une maison passive, ce n’est souvent pas le cas.

Les maisons passives sont définies comme des bâtiments dont les besoins en énergie de chauffage sont inférieurs à 15 kWh/m² et par an.

Aujourd’hui, les maisons efficaces bien isolées atteignent déjà 40 kWh/m² à 50 kWh/m² par an.

Si l’on se réfère aux frais de chauffage, cela représenterait une différence de 100 EUR – 300 EUR pour les chauffages modernes : Maison contemporaine construction rapide. En revanche, les coûts de construction d’une maison passive sont de 15 à 30 % plus élevés (Maison ecologique construction rapide). Cela ne s’amortit souvent que sur de très longues périodes, voire jamais.

De plus, les maisons passives sont souvent équipées de techniques très complexes qui nécessitent un entretien important et des réparations relativement fréquentes après quelques années (par exemple, les systèmes de ventilation centralisée avec récupération de chaleur) : (Maison neuve construction rapide). Ainsi, l’avantage financier déjà très faible d’une maison passive par rapport à une maison efficace bien isolée a souvent déjà complètement fondu – ou la maison passive est même plus chère à entretenir au final.

Question : Il est donc plus judicieux de veiller avant tout au chauffage pour économiser des frais de chauffage ?

Oui, en règle générale. L’isolation est bien sûr importante – mais si les normes EnEV requises sont respectées, c’est raisonnablement suffisant.

Il est alors judicieux de veiller à ce que le prix de la technologie de chauffage soit le plus stable possible à long terme. Maison passive construction rapide. Il ne s’agit certainement pas des combustibles fossiles, mais plutôt de la biomasse : Petite maison construction rapide. Ils sont aussi nettement moins chers en ce qui concerne le matériel de chauffage, ce qui permet déjà de réduire les frais de chauffage.

Les coûts d’installation plus élevés (souvent jusqu’à 10.000 EUR de plus pour l’installation ) sont néanmoins généralement amortis en quelques années. Une partie des coûts supplémentaires est également absorbée dès le départ par les subventions élevées possibles.

Une installation à pellets dotée de la technologie de condensation est par exemple nettement plus judicieuse en termes de coûts de chauffage :

  • Chauffage au gaz : 6 centimes d’euro pour 1 kWh de chaleur
  • Chauffage aux pellets : 4,5 cents – 5 cents pour 1 kWh de chaleur
  • Chauffage à pellets avec technologie de condensation : 3,5 cents – 4 cents par kWh de chaleur

Si l’on ajoute à cela une installation solaire thermique pour le chauffage d’appoint (coût d’acquisition de 7 000 à 10 000 EUR), les frais de chauffage baissent encore de 20 %. Pour 1 kWh de chaleur, il ne faut généralement plus compter que 2,8 à 3,2 centimes d’euro, soit la moitié des frais de chauffage par rapport au chauffage au gaz naturel, déjà très avantageux.

Comme la biomasse (pellets, plaquettes) est généralement produite à très peu de frais à partir de matières premières renouvelables, les prix sont également stables à long terme, car il n’y a pas de pénurie. C’est d’ailleurs ce qu’ont montré les dernières années.

Il est donc tout à fait judicieux de s’intéresser à la technologie de chauffage et surtout de regarder les coûts à long terme.

Étiqueté dans :

, ,