Les technologies de chauffage ont beaucoup évolué ces dernières années, elles sont devenues plus efficaces sur le plan énergétique et consomment moins. Les chauffages à condensation, en particulier, sont aujourd’hui à la pointe de la technologie. Chauffage condensation. Dans notre interview, nous discutons avec l’expert de Biotour des coûts à prendre en compte pour un tel chauffage moderne et de la question de savoir si les coûts supplémentaires sont réellement rentables.

Question : A quels coûts faut-il s’attendre avec un chauffage à condensation ?

Les coûts dépendent bien sûr toujours de la puissance du chauffage, du type de chauffage et de la réalisation du chauffage.

La technologie de la condensation est aujourd’hui utilisée pour les chauffages au fioul, pour les chauffages au gaz et également pour certains chauffages à biomasse (chauffage aux pellets).

Chauffage au mazout

La chaudière à elle seule peut coûter jusqu’à 5000 EUR.

Pour le chauffage au fioul, il faut généralement compter entre 3 500 et 5 000 EUR pour la chaudière, auxquels s’ajoutent les frais d’installation, qui se situent dans la plupart des cas entre 2 000 et 3 000 EUR. Si des équipements supplémentaires sont nécessaires ou remplacés (par exemple une nouvelle cuve à mazout ou un nouveau réservoir d’eau chaude), les coûts peuvent encore augmenter.

Le facteur de coût le plus important est toutefois l’installation nécessaire de la technique de condensation (utilisation de la chaleur résiduelle) et l’adaptation de la cheminée existante. Cela coûte généralement entre 1 500 et 2 500 euros.

  Éolienne - quels sont les coûts ?

La différence de coût par rapport à une chaudière à mazout classique se situe dans la plupart des cas entre 1.000 EUR et 1.500 EUR de frais supplémentaires pour la chaudière elle-même et les frais d’installation de la technologie de condensation.

Chauffage à gaz à condensation

Pour le chauffage au gaz à condensation, les coûts supplémentaires par rapport au chauffage au gaz classique sans technologie de condensation se situent également dans une fourchette similaire.

Le coût du chauffage lui-même se situe généralement entre 3 000 EUR et 6 000 EUR pour des puissances de chauffage typiques de maisons individuelles. Chaudière gaz condensation avis. Ici aussi, l’installation de la technologie de condensation et la rénovation nécessaire de la cheminée coûtent environ 1 500 EUR à 2 500 EUR .

Chauffage à la biomasse

Les chauffages à pellets peuvent également être équipés d’un brûleur.

Les chauffages à pellets peuvent également être équipés en plus d’une technologie de condensation. Chauffage a condensation principe. Le coût de la chaudière elle-même n’est pas très différent de celui des modèles qui ne sont pas prévus pour être utilisés avec la technologie de condensation.

Le surcoût est donc à peu près équivalent à celui de l’installation de la technologie de condensation et de l’adaptation nécessaire du conduit de cheminée.

Exemple de coûts dans la pratique

Nous faisons installer un nouveau chauffage au mazout à condensation dans notre maison individuelle de 140 m², bien isolée. Nous pouvons réutiliser le réservoir d’eau chaude et la cuve à mazout de l’ancien chauffage.

  Chauffage urbain : à quels coûts faut-il s'attendre ?

Les coûts présentés ici se rapportent à un modèle de chauffage concret et aux conditions sur place dans une maison donnée. Les coûts d’installation d’un chauffage au mazout à condensation ou d’autres chauffages à condensation peuvent également être sensiblement différents.

Question : Qu’est-ce qui détermine le coût d’un chauffage à condensation ?

Le coût du chauffage à condensation est généralement déterminé par sa taille.

Il faut tenir compte ici :

  • de quel type de chauffage il s’agit (chauffage au mazout à condensation, chauffage au gaz à condensation, chauffage aux granulés de bois avec chauffage à condensation)
  • le dimensionnement de l’installation de chauffage (puissance en kW)
  • le modèle et le type de chauffage
  • les frais d’installation (en fonction des conditions sur place)
  • l’équipement supplémentaire nécessaire (par ex. Chauffage gaz a condensation avis. chaudière à mazout, réservoir à pellets, réservoir d’eau chaude, etc.)
  • les coûts d’installation de la technologie de condensation

Question : Est-ce que l’installation d’un chauffage à condensation vaut la peine financièrement ?

Il faut ici prendre en compte deux aspects : l’un technique et l’autre politique.

D’un point de vue technique, l’installation d’un chauffage à condensation est aujourd’hui très rentable. Le rendement de l’installation augmente jusqu’à 20 à 30 %, ce qui réduit d’autant la consommation de chauffage : Temperature chauffage chaudiere condensation. En termes de coûts de chauffage, ces chauffages sont donc 20 % à 30 % moins chers que les modèles sans technique de condensation.

L’autre aspect concerne le coût des moyens de chauffage pour les chauffages au fioul et au gaz. Selon les lois actuellement adoptées, l’installation de nouveaux chauffages utilisant des combustibles fossiles devrait être interdite à partir de 2025. Cette mesure est jugée insuffisante par de nombreuses personnes, et des interdictions encore plus strictes pourraient tout à fait être mises en place dans ce domaine.

  Analyse de sol : quels sont les coûts à prévoir ?

Une taxation du CO2 envisagée pourrait en outre renchérir fortement les coûts du pétrole et du gaz dans un avenir proche déjà, ce qui rendrait alors le chauffage nettement plus cher, malgré tous les avantages en termes d’efficacité, et nettement moins performant que les autres formes de chauffage.

Avec les chauffages à biomasse, on obtient en contrepartie non seulement des subventions plus élevées, mais aussi un prix du combustible déjà stable depuis des années, sans fluctuations, et qui, selon les experts, ne devrait que peu changer à l’avenir. Les chauffages à pellets sont déjà moins chers à l’usage que les chauffages à combustibles fossiles – ce qui peut aussi être un argument important lorsqu’il s’agit de renouveler son chauffage.

Étiqueté dans :

, ,