Dans les grands immeubles, il y a toujours beaucoup de travail administratif à effectuer. Immeuble gestion dionne. Les propriétaires qui louent plusieurs appartements en savent quelque chose : (Gestion immeuble). Mais il est également possible de déléguer toutes ces tâches à un gestionnaire immobilier : (Gestion immeuble abitibi). L’article explique en détail les frais qui en découlent.

Question : quelles sont les tâches généralement assumées par une gérance immobilière ?

Les gérants d’immeubles s’occupent en général de toutes les activités de gestion d’un immeuble à appartements (Gestion immeuble de rapport). Les activités artisanales, telles que celles effectuées par un concierge désigné, n’en font toutefois pas partie.

Les administrateurs de biens interviennent principalement dans deux domaines :

  • dans le cas d’un immeuble en copropriété, ils effectuent toutes les tâches administratives de l’association des copropriétaires (APC)
  • dans un immeuble avec des appartements en location, ils effectuent une grande partie des tâches administratives pour le bailleur

Dans les deux cas, les tâches sont similaires dans certains domaines et très différentes dans d’autres.

En règle générale, une gérance immobilière ne s’occupe que des aspects administratifs, techniques et commerciaux des installations générales de l’immeuble, et non des intérêts des différents locataires ou propriétaires.

Il n’y a d’exception à cette règle que si, par exemple, un propriétaire d’appartement loue l’appartement qui lui appartient au sein de la WEG et mandate séparément une gérance pour la gestion des appartements loués. Gestion immeuble gt. Mais ce n’est pas très fréquent.

Les tâches d’une gérance immobilière pour une WEG comprennent :

  • l’organisation et la tenue de l’assemblée générale annuelle des copropriétaires
  • l’établissement des points à l’ordre du jour de l’assemblée
  • la rédaction du procès-verbal des décisions de l’assemblée
  • la demande d’offres pour des modifications de construction, des transformations ou des assainissements nécessaires des installations générales (cage d’escalier, espaces verts, etc.)
  • la surveillance des travaux effectués et l’établissement de rapports et de décomptes à ce sujet pour la WEG
  • la saisie et la répartition des charges et leur répartition entre les différents propriétaires
  • la gestion des réserves de remise en état
  • la planification et la budgétisation des coûts pour la WEG et la comptabilité

Toutes les prestations ne sont pas toujours exigées – c’est toujours le contrat d’administration qui règle cela en détail.

Une gestion immobilière peut épargner beaucoup de travail au propriétaire.

Bien entendu, tous ces travaux pourraient être effectués par un seul propriétaire au nom de l’ensemble de la copropriété. Gestion immeuble locatif montreal. Dans la pratique, cela exige toutefois des connaissances techniques élevées et une certaine expérience, une protection adéquate en cas d’erreur et il ne doit pas y avoir de conflit d’intérêts entre les intérêts du propriétaire et ceux de l’administration de la WEG, ce qui n’est pas toujours facile.

  Frais d'exploitation d'une maison individuelle - voici ce à quoi il faut s'attendre

Lorsqu’un propriétaire d’un immeuble locatif fait appel à une société de gestion immobilière, les tâches sont très similaires, mais s’y ajoutent souvent l’établissement des décomptes de charges et une gestion technique généralement plus complète de toutes les installations générales dans les immeubles : Gestion immeuble locatif sherbrooke. Dans de nombreux cas, une gestion complète incluant la gestion des contrats de location est également proposée.

Dans ces cas-là, le bailleur est souvent déjà nettement déchargé de ses obligations et doit s’occuper de beaucoup moins de choses – cela vaut donc tout à fait la peine en tant que bailleur, surtout dans le cas de grands immeubles locatifs ou de plusieurs biens.

Le nombre de régies immobilières actives sur le marché est très élevé et il existe des différences de qualité. Gestion immeuble locatif trois rivieres. En règle générale, il faut surtout veiller à ce qu’une gérance immobilière puisse présenter des références, qu’elle soit si possible active depuis longtemps sur le marché et qu’elle gère quelques biens avec succès.

Il est également important qu’une régie immobilière puisse présenter une assurance responsabilité civile pour les dommages pécuniaires ainsi qu’une assurance responsabilité civile pour les dommages de confiance (en cas d’actes illicites entraînant des dommages de la part des collaborateurs). Gestion immeuble place bonaventure inc. Les prestations offertes par la gérance immobilière et les conditions du contrat de gérance doivent être présentées de manière claire et transparente – les coûts doivent également se situer dans un cadre raisonnable et être compréhensibles.

Question : C’est déjà l’un des points les plus importants : Combien coûte une gestion immobilière ?

Il est difficile de répondre à cette question de manière générale – les coûts peuvent varier considérablement en fonction des prestations offertes et de l’immeuble concerné.

Dans la plupart des cas, vous pouvez toutefois partir du principe que les frais de base forfaitaires pour une gestion de copropriété se situent dans une fourchette de 20 à 30 EUR par mois et par unité d’habitation.

Dans les grandes villes, les frais peuvent tout à fait s’élever à 45 EUR par unité d’habitation et par mois, voire plus, en particulier pour les immeubles comptant peu d’unités d’habitation.

Pour la plupart des maisons en location, une rémunération de base de 20 EUR à 25 EUR par mois et par unité d’habitation est exigée.

Mais des frais supplémentaires peuvent s’y ajouter si la gérance immobilière doit effectuer des activités particulières et coûteuses, comme l’organisation d’une rénovation énergétique complète de l’immeuble.

Les frais supplémentaires qui peuvent être occasionnés par de tels travaux sont toujours réglés individuellement dans le contrat d’administration : (Gestion locative immeuble de rapport). Il peut s’agir d’honoraires forfaitaires pour certaines activités, mais aussi d’un taux horaire fixe : Gestionnaire d’immeuble erilia. Les frais de déplacement sont également souvent payés séparément et ne font pas partie de la rémunération de base.

Voici un petit exemple de coûts tirés de la pratique :

Nous avons un immeuble locatif avec 18 appartements en copropriété et nous chargeons une gérance immobilière de la gestion complète de l’immeuble (Gestionnaire d’immeuble salaire). 16 garages doivent également être gérés.

Il s’agit bien sûr uniquement des coûts estimés par une gérance immobilière bien précise pour un bâtiment bien précis.

Les coûts peuvent varier considérablement en fonction du type de bâtiment et de sa situation. Il ne s’agit ici que des frais de base selon le contrat de gérance – si la gérance fournit également des prestations spéciales, celles-ci sont facturées séparément.

  Toiture en verre : quels sont les coûts à prévoir ?

Question : De quels facteurs dépendent généralement les coûts d’une gestion immobilière ?

Il faut bien sûr tenir compte de certains facteurs :

  • la tarification de la gestion immobilière
  • le type d’objet à gérer et le mode de gestion
  • la localisation de l’objet
  • l’état de la construction de l’objet
  • les prestations incluses (étendue des prestations selon le contrat d’administrateur)

Les frais de gestion de l’immeuble dépendent entre autres du type et de l’état de l’immeuble.

Les frais de gestion de l’immeuble dépendent entre autres du type et de l’état de l’immeuble.

Tous ces facteurs ont toujours une influence sur le prix – c’est pourquoi il est difficile de comparer les prix de deux immeubles.

Ce qu’il est possible de comparer, ce sont les différentes offres pour un même bâtiment : (Gestionnaire immeuble alceane). C’est ce que l’on devrait faire dans la pratique – mais il faut en tout cas examiner également les prestations offertes et faire absolument attention aux critères de qualité déjà mentionnés au début (responsabilité civile pour dommages patrimoniaux, responsabilité civile pour dommages de confiance, longue activité sur le marché, références).

La relative proximité locale de la gérance immobilière par rapport à l’objet à gérer peut également être un critère important – si un collaborateur de la gérance immobilière peut être rapidement et facilement sur place en cas de besoin, cela augmente souvent énormément la qualité de la gérance et réduit en même temps les coûts.

Question : Quelle est la différence entre les frais de gestion d’une copropriété et ceux d’un immeuble locatif en général ?

Les prix et les offres sont bien sûr toujours différents, mais on peut constater que la gestion d’une copropriété est généralement un peu plus chère que celle d’un immeuble locatif.

Toutefois, les différences de frais mensuels de base par unité d’habitation sont généralement minimes et ne dépassent pas quelques euros par mois dans presque tous les cas.

Question : Quelle est l’influence du nombre d’unités d’habitation sur les frais de base ?

Normalement, plus le nombre d’unités d’habitation augmente, plus le coût de base par unité d’habitation diminue légèrement.

Pour les très grands immeubles avec de nombreux appartements, les frais de base sont donc souvent plus bas, mais il existe aussi le cas inverse : les administrations LCAP pour les maisons à deux ou trois familles sont justement souvent nettement plus chères que pour les immeubles à plusieurs appartements avec un plus grand nombre de propriétaires d’appartements.

Question : Pourquoi l’état d’un bâtiment joue-t-il un rôle ?

Les gérants d’immeubles calculent bien sûr toujours les prix en fonction de leurs propres dépenses.

Dans le cas d’un immeuble plus ancien, un peu délabré et usé, il y a certainement plus à faire et plus de travail à fournir – surtout s’il y a déjà eu un petit « embouteillage » de réparations. Gestionnaire immeuble emploi. La gérance immobilière se fait alors naturellement rémunérer par des prix plus élevés pour ce travail plus important.

Question : L’emplacement du bâtiment joue également un rôle ?

Oui, tout à fait (Gestionnaire immeuble fdi habitat). Comme exemple extrême, vous pouvez peut-être imaginer un immeuble situé dans un véritable quartier sensible d’une grande ville – des locataires problématiques, une situation très problématique et des destructions ou des problèmes fréquents.

Si une gérance immobilière devait prendre en charge un tel immeuble, ce serait bien entendu à des coûts massivement plus élevés que ceux d’un immeuble de plusieurs appartements situé dans un quartier résidentiel calme et de haut standing.

  Poser du carrelage : Quels sont les coûts au m² ?

Question : Quels autres facteurs peuvent jouer un rôle dans un cas particulier ?

Les situations de départ difficiles augmentent le prix de la gestion immobilière

Les situations de départ difficiles augmentent le prix de la gestion immobilière

De même, la situation particulière de l’immeuble se reflétera certainement toujours d’une manière ou d’une autre dans les frais de gestion.

S’il s’agit par exemple d’une copropriété dont les propriétaires sont en désaccord et ne s’entendent pratiquement jamais sur quoi que ce soit, les frais de gestion de l’immeuble augmentent en général considérablement : Gestionnaire immeuble geneve. Dans ce cas également, cette charge de travail plus importante se traduira par des prix calculés différemment.

La base du calcul des prix est donc toujours la charge de travail individuelle qu’une gérance immobilière doit assumer avec l’immeuble – par exemple par rapport à un immeuble sans problème où l’on ne doit pratiquement s’occuper de rien (Gestionnaire immeuble locatif). La différence de prix entre l’un et l’autre peut être considérable dans certains cas.

Question : Quelle est la durée habituelle des contrats d’administrateur ?

En général, les contrats d’administrateur sont conclus pour une durée de 5 ans : Gestionnaire immeuble montreal. De plus, il existe certains délais de résiliation qui doivent être respectés si l’on n’est pas d’accord avec la prestation d’un gestionnaire d’immeuble.

Pour la gestion d’une copropriété, il existe ici quelques règles particulières : dans le cas d’une copropriété nouvellement créée, la durée du contrat ne peut être que de 3 ans, sinon de 5 ans au maximum.

Indépendamment du délai de préavis, une WEG doit également suspendre sur le champ la gestion de l’immeuble en présence d’un « motif grave » : Gestionnaire immeuble traduction anglais. La résiliation du contrat n’est pas possible dans tous les cas – les frais doivent continuer à être payés au moins jusqu’au délai de résiliation normal. Immeuble gestion de patrimoine. L’intervention de l’administrateur d’immeuble au nom de la WEG peut toutefois être empêchée immédiatement pour de tels motifs importants.

Un tel motif important serait par exemple que l’administration de l’immeuble procède à des décomptes erronés ou favorise clairement et de manière démontrable certains propriétaires : Immeuble gestion locative. La relation de confiance entre la gérance immobilière et la WEG est alors détruite et il s’agit d’un motif important.

De telles règles spéciales ne s’appliquent toutefois pas à la gestion d’immeubles locatifs. Dans ce cas, il faut résilier le contrat de manière régulière.

Étiqueté dans :

, ,