Les toits en tôle sont encore considérés à tort comme une forme de couverture bon marché et de mauvaise qualité pour les garages et les remises à outils dans le jardin. En réalité, les tôles permettent de couvrir presque tous les bâtiments – et il n’est souvent pas question de « bon marché ». Toit tole ondulée. L’expert en contrôle des coûts révèle dans une interview détaillée ce que peuvent coûter les toits en tôle et où on peut les utiliser partout.

Question : Où peut-on utiliser un toit en tôle ?

Dans la pratique, les toits en tôle sont aujourd’hui surtout utilisés sur les petites annexes non chauffées, comme une cabane à outils.

En réalité, les tôles métalliques conviennent également à la couverture de pièces d’habitation ou d’autres locaux chauffés. Dans de nombreuses régions des États-Unis, les toits en tôle sont même l’une des principales formes de toitures utilisées.

Selon le type de tôle utilisé, leurs avantages résident dans leur grande durabilité, leur facilité d’entretien et leur simplicité de montage. Les panneaux de tôle sont très légers, mais disposent en même temps d’une énorme capacité de charge. Toit tole. Cela permet de réaliser des sous-constructions très légères (et donc peu coûteuses) et des plaques de grand format qui permettent une pose très rapide de la couverture.

L’un des principaux inconvénients du toit en tôle est le bruit fort qu’il fait lorsqu’il pleut.

L’inconvénient le plus connu des toitures en tôle est le bruit typique de la pluie que l’on entend inévitablement sous celles-ci – le crépitement des gouttes de pluie sur le toit en tôle peut être très bruyant. Toit tole abri de jardin. Les plaques de tôle modernes, qui peuvent souvent prendre la forme de tuiles classiques, atténuent toutefois ces bruits en étant conçues à double paroi : entre deux fines tôles métalliques se trouve alors une couche d’isolation qui atténue très efficacement les bruits (Toit tole bac acier). Dans le cas de toits isolés (par exemple dans une maison d’habitation), l’isolation thermique existante permet généralement de réduire encore davantage les bruits.

La rouille sur les toits en tôle est un problème qui n’apparaît généralement qu’avec des tôles très bon marché et des pentes de toit trop faibles (au moins 3 % à 5 % sont toujours recommandés pour les toits en tôle).

Les tôles de meilleure qualité sont fabriquées à partir de matériaux inoxydables, la rouille n’est donc plus un problème. Mais c’est toujours une question de prix.

Question : Cela nous amène directement au point le plus important : combien coûte un toit en tôle ?

On ne peut pas répondre de manière générale – cela dépend à la fois du type de toit et du type de tôle utilisé.

  Rénover le toit : quels sont les coûts à prendre en compte ?

En règle générale, la couverture la moins chère avec des plaques de tôle (tôles trapézoïdales) coûte environ 8 EUR par m² à 10 EUR par m², les couvertures de qualité supérieure en tôles de cuivre ou en acier inoxydable sont nettement plus chères – 100 EUR par m² à 140 EUR par m² peuvent être considérés comme tout à fait réalistes.

Les coûts mentionnés se rapportent toutefois exclusivement à la couverture – les coûts pour la sous-construction nécessaire (pannes et lattes pour les toits en pente) ainsi que les coûts pour une isolation thermique et une couche pare-vapeur éventuellement nécessaires doivent encore être ajoutés.

Il est également possible de couvrir de simples remises à outils avec des plaques métalliques posées sur des poteaux – dans ce cas, le coût total du toit est bien entendu totalement différent de celui d’une maison d’habitation, qui est recouverte d’un toit en tôle.

La couverture de toit avec des tôles peut tout à fait constituer une alternative aux toits en tuiles ou aux couvertures en parpaings : Toit tole cabanon. Un petit exemple pratique en est la preuve :

Nous voulons recouvrir un toit de 120 m² d’une couverture en plaques de tôle en forme de tuile au lieu de tuiles : Toit tole canac. Cette couverture en tôle est de couleur classique (vert foncé brillant) et insonorisée, de sorte que l’on n’entend plus le bruit de la pluie comme un crépitement. Notre maison a un toit à deux versants classique, sans encorbellement ni lucarne, et dans une géométrie de toit simple, sans noue.

Un toit en tôle est très avantageux par rapport à d’autres matériaux de toiture.

Il ne s’agit bien sûr que d’un seul exemple de coût pour un modèle de toit et un toit très spécifiques. Toit tole imitation tuile. Les prix pour d’autres toits – même pour des plaques de toit similaires – peuvent aussi être nettement différents dans la pratique.

L’exemple de coût montre toutefois clairement que les toitures métalliques ne peuvent que difficilement rivaliser avec les couvertures de toit classiques en termes de coûts – elles sont nettement plus chères, ne serait-ce qu’en termes de prix des matériaux.

Ces coûts plus élevés sont toutefois partiellement compensés par d’autres facteurs.

Question : De quels facteurs dépendent généralement les coûts d’un toit en tôle ?

Il faut tenir compte de plusieurs facteurs :

  • le type de tôles utilisées
  • le type de toit et la forme du toit ainsi que la géométrie du toit
  • le coût de la sous-structure
  • le coût de l’isolation du toit éventuellement nécessaire
  • les frais de pose de la toiture en tôle
  • les frais d’éventuels équipements spéciaux pour le toit

Tous ces facteurs doivent être pris en compte lorsqu’il s’agit d’estimer les coûts. Toit tole installation. Les toits en tôle peuvent entraîner des coûts très différents en fonction du lieu d’utilisation et de la tôle utilisée.

Question : Quels sont les types de tôles utilisés pour les toitures et quel est leur coût ?

Aujourd’hui, différents matériaux sont utilisés pour fabriquer des tôles de toiture : Toit tole maison. Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez les matériaux les plus courants et en même temps des prix indicatifs approximatifs au m² :

Il ne s’agit bien sûr que de prix indicatifs approximatifs. Selon le type de tôle, ces coûts peuvent également varier vers le haut ou vers le bas.

  Vitrage de toit : quels sont les coûts à prévoir ?

En règle générale, les tôles trapézoïdales sont les moins chères, on les trouve généralement à partir de 7 EUR par m² à 8 EUR par m².

Les tôles de qualité supérieure pour la couverture du toit peuvent toutefois coûter plusieurs fois plus cher. Le choix du matériau dépend toujours des propriétés exigées pour la couverture du toit.

Question : Quels sont les avantages et les inconvénients des différents matériaux pour les tôles de toiture ?

Les tôles sont surtout utilisées pour les pentes de toit importantes.

Les tôles sont surtout utilisées pour les pentes de toit importantes

Les tôles trapézoïdales simples et les tôles galvanisées simples risquent encore souvent de rouiller. Toit tole noir. C’est surtout le cas en présence d’eau stagnante, c’est pourquoi il convient d’utiliser uniquement des tôles galvanisées et des tôles trapézoïdales, surtout pour les pentes de toit importantes (env. 5 % de pente).

Pour les tôles de qualité supérieure en zinc-titane, le risque de corrosion est généralement déjà nettement plus faible, les tôles en aluminium sont totalement résistantes aux intempéries et totalement inoxydables par nature.

Les tôles de cuivre sont considérées comme étant de très grande qualité et particulièrement durables : Toiture tole imitation tuile isolée. Certaines toitures en cuivre ont déjà plusieurs siècles : Toiture tole imitation tuile isolée prix. Après une courte période de corrosion, elles se couvrent d’une patine (teinte verte) qui protège durablement la toiture métallique de toute nouvelle corrosion.

L’acier inoxydable est également totalement inoxydable et très résistant aux intempéries : (Toiture tole imitation tuile prix). Les tôles en acier inoxydable sont considérées comme des « toitures de luxe », tout comme le cuivre, en raison de la grande qualité du matériau et de son prix élevé.

Quels sont les coûts de l’ensemble de la construction du toit ?

Cela dépend toujours de la forme du toit. En règle générale, pour les toits en tôle en pente, on utilise – comme pour les toits en tuiles ordinaires – des pannes et des chevrons sur lesquels les plaques de tôle sont ensuite vissées.

Contrairement au toit en tuiles, le contre-lattage n’est pas nécessaire. La sous-construction peut en outre être réalisée de manière beaucoup plus légère en raison du poids très faible des tôles, car une force portante élevée n’est pas nécessaire.

En comparaison, les coûts sont toutefois similaires à ceux de la charpente pour une couverture en tuiles – pour un toit à deux versants, cela se situe approximativement dans une fourchette de 40 EUR par m² à 70 EUR par m² pour un toit à deux versants.

Question : Quel peut être le coût d’une isolation de toiture ?

Ici aussi, les coûts ne sont pas différents de ceux d’un toit en tuiles. Toiture tole imitation tuile romane. Pour une isolation conforme aux exigences de l’EnEV, il faut généralement compter entre 30 et 60 euros par m² pour les matériaux isolants. Toiture tôle imitation tuile belgique. Si, en plus de l’isolation sur chevrons, il faut également procéder à une isolation entre chevrons, le coût est généralement encore un peu plus élevé.

Question : Quels sont les coûts de la main-d’œuvre pour la construction du toit ?

Il est difficile de le dire de manière générale, car cela dépend toujours du travail individuel.

En général, pour un toit d’habitation isolé, les dépenses sont à peu près comparables à celles d’un toit en tuiles (Tole toiture imitation tuile 3m). Toutefois, la pose de la couverture est souvent plus rapide en raison de la taille importante des panneaux, ce qui peut entraîner des coûts de main-d’œuvre légèrement inférieurs.

  Aménagement des combles - ces coûts sont à prévoir

Si le toit est isolé, il n’est pas recommandé de le couvrir soi-même.

Dans le cas d’un toit non isolé, il est souvent possible de poser soi-même la plupart des panneaux bon marché – la pose n’est pas difficile, mais il faut travailler soigneusement. Tole toiture imitation tuile bricoman. De cette manière, les coûts ne sont que de l’ordre du prix des matériaux. Pour le toit d’une remise ou d’un garage, cela peut s’avérer très intéressant.

Dans le cas de toits isolés, il n’est pas conseillé de couvrir soi-même le toit – il ne faut en aucun cas commettre d’erreur au niveau de l’isolation et de l’étanchéité, car cela pourrait entraîner de graves dégâts dus à l’humidité dans les combles et dans l’ensemble du bâtiment. En outre, la pose de l’isolation et la construction de la charpente doivent être confiées à un spécialiste.

Question : Est-ce qu’une couverture métallique vaut la peine par rapport à une couverture en tuiles classique, même pour une maison d’habitation ?

Il est difficile de le dire de manière générale : (Tole toiture imitation tuile castorama). En règle générale, les coûts des matériaux de couverture sont nettement plus élevés, mais la différence de prix n’est pas suffisante pour compenser ces coûts supplémentaires si la pose est plus rapide. Les géométries de toitures plus complexes entraînent alors un coût presque aussi élevé qu’une couverture en tuiles classique.

Si l’on compare les coûts des matériaux de couverture, on obtient l’image suivante :

Cela montre clairement à quel point les différences de coûts peuvent être importantes par rapport aux matériaux de couverture classiques.

En ce qui concerne la durabilité et la facilité d’entretien du toit, il n’y a pas de différences majeures – une durée de vie allant jusqu’à 50 ans est tout à fait possible, même pour un toit en tuiles bien entretenu ; dans la plupart des cas, la couverture du toit doit être remplacée au plus tôt après 30 à 40 ans.

La toiture en tôle ne présente donc pas d’avantage financier réel pour une maison d’habitation, les coûts sont même plutôt plus élevés. C’est la raison pour laquelle les toitures en tôle sont si rarement utilisées pour les bâtiments d’habitation.

Par rapport à une toiture bitumée pour les toits plats avec une pente légèrement plus élevée, les toitures en tôle représentent souvent une forme de couverture nettement plus économique – les frais d’entretien élevés d’un toit plat bitumé sont supprimés avec une toiture en tôle, ce qui peut présenter des avantages en termes de coûts.

Étiqueté dans :

, ,