Même pour le jardinier amateur, il peut être intéressant de faire analyser des échantillons de sol à intervalles réguliers – pour l’agriculture et l’horticulture professionnelle, c’est obligatoire. L’expert de Biotour vous explique dans notre interview quels sont les coûts de telles analyses de sol.

Question : quel est le coût d’un échantillon de sol ?

Cela dépend du type d’analyse de sol à effectuer et de l’étendue et du niveau de détail des résultats.

Il faut tout d’abord faire la distinction entre :

  • Examens simples du pH du sol du jardin (déduction de la teneur en calcaire)
  • une analyse simple du sol du jardin
  • une analyse détaillée du sol du jardin
  • une expertise de sol pour un projet de construction
  • une expertise de sol professionnelle pour l’agriculture ou l’horticulture commerciale ou pour l’épandage de boues d’épuration dans un champ

Études de sol pour le jardin privé

Un simple test de pH du sol peut être réalisé sans problème par soi-même. En déterminant la valeur du pH (acide – légèrement acide – neutre), il est possible d’identifier immédiatement les plantes qui poussent particulièrement bien dans le sol du jardin (les rhododendrons ont besoin d’un sol acide) et celles qui poussent moins bien.

En outre, il est possible de tirer des conclusions sur l’apport en calcaire du sol du jardin. En fonction du résultat, on peut alors ajouter de la chaux si nécessaire.

Des kits de test pour déterminer le pH du sol à l’aide de bandelettes réactives sont disponibles à partir de 3 à 4 euros, et à partir de 15 à 20 euros, on trouve des appareils de mesure électriques avec une sonde qui peuvent indiquer, outre le pH du sol, l’humidité, la température et l’ensoleillement d’une certaine partie du sol.

  Installation de portes coulissantes : voici les coûts à prévoir

Une simple expertise ne coûte pas cher

Dans la plupart des cas, une expertise simple coûte entre 10 et 30 euros. Elle indique les principales valeurs du sol, qui se rapportent à l’apport en nutriments du sol. Elle indique également la classe de nutriments de A à E, qui résume la présence des principaux éléments nutritifs.

Il est possible d’en déduire des recommandations de fertilisation pour chaque sol. A partir de la classe de nutriments D, la fertilisation devrait être nettement réduite, et à partir de la classe de nutriments E, elle ne devrait plus être appliquée du tout. En présence d’une classe de nutriments A et B, il faut utiliser plus d’engrais que ce qui est indiqué sur l’emballage du fabricant, car la plupart des engrais disponibles dans le commerce orientent leurs recommandations en matière de nutriments vers la classe de nutriments C. En dessous, il faut utiliser plus d’engrais que ce qui est indiqué par le fabricant.

Le prélèvement des échantillons de sol doit être effectué à plusieurs endroits et à une profondeur déterminée.

Une étude de sol approfondie est un peu plus chère – dans la plupart des cas, il faut compter avec des coûts à partir d’environ 50 EUR.

Dans ces expertises, les minéraux, les oligo-éléments et les substances chimiques environnementales et les métaux lourds présents dans le sol sont également indiqués de manière très précise. On obtient ainsi une image complète de l’état de son sol et on peut également identifier en détail certaines carences en nutriments dans le sol.

Expertise du sol lors de la construction

Une expertise du sol avant un projet de construction ou déjà avant l’achat d’un terrain peut aider à éviter de coûteuses surprises par la suite.

Des problèmes dans la nature du sol peuvent entraîner d’énormes coûts supplémentaires imprévus lors de la construction. En outre, il convient de s’informer sur la capacité portante du sol, la classe de sol et l’épaisseur de la couche d’humus, de préférence avant l’achat du terrain, afin de pouvoir mieux planifier.

Selon l’ampleur de l’expertise et le nombre de forages nécessaires, les coûts d’une telle expertise de sol liée à la construction commencent à environ 500 EUR à 600 EUR, mais ils peuvent aussi être nettement plus élevés dans certains cas.

  Isolation des pentes - quel prix faut-il calculer ?

Expertise professionnelle pour l’agriculture et l’horticulture

Un échantillon de sol à des fins agricoles coûte généralement plusieurs centaines d’euros.

Un échantillon de sol à des fins agricoles coûte généralement plusieurs centaines d’euros.

Lorsqu’une expertise professionnelle est réalisée pour le secteur commercial, elle sert généralement à optimiser le rendement et à maximiser les bénéfices. Seules des analyses approfondies et un apport ciblé de nutriments dans le sol permettent d’atteindre cet objectif.

Dans d’autres cas également, de telles expertises professionnelles sont parfois nécessaires, par exemple lorsque des boues d’épuration doivent être épandues sur un champ agricole.

Il s’agit ainsi d’éviter la surfertilisation et la pollution des eaux souterraines.

Pour les expertises officielles, certains échantillonneurs sont généralement prescrits et reconnus par l’office.

Le coût des expertises professionnelles s’élève dans la plupart des cas à plusieurs centaines d’euros, selon le type d’expertise.

Exemple de coûts dans la pratique

Nous prélevons des échantillons de sol de notre jardin à l’endroit où se trouvent les carrés de légumes et envoyons les échantillons au laboratoire pour une expertise complète.

Il s’agit ici d’un exemple de coût unique, qui se réfère uniquement à un type d’analyse particulier auprès d’un seul laboratoire. Les frais occasionnés auprès d’autres laboratoires peuvent également être différents.

Question : De quoi dépendent les coûts des échantillons de sol ?

Il faut tenir compte de plusieurs éléments :

  • s’il s’agit d’une étude de sol pour le domaine privé ou commercial (agricole)
  • dans quel but l’étude de sol est effectuée
  • dans quelle mesure l’étude de sol est effectuée
  • comment le résultat est détaillé
  • la tarification des examens par le laboratoire concerné
  • si un échantillonneur agréé est nécessaire pour prélever les échantillons de sol

Selon le type et l’objectif de l’analyse de sol, les coûts peuvent ainsi être très différents.

Question : Vaut-il vraiment la peine d’effectuer une analyse de sol dans un jardin privé et à quelle fréquence faut-il la faire analyser ?

Une analyse de sol vaut aussi la peine dans le jardin privé

  Étude du sol de fondation : quels sont les coûts ?

Même dans son propre jardin, il vaut la peine d’analyser le sol.

Oui, c’est tout à fait judicieux. Suivre les recommandations d’engrais en fonction du résultat de l’analyse de sol permet de remplir certains objectifs très importants :

  • il n’y a pas trop peu d’engrais (ce qui entraîne une diminution de la croissance des plantes)
  • il n’y a pas trop d’engrais (ce qui entraîne une offre trop élevée de substances nutritives et donc une diminution de la qualité des récoltes et un apport de substances nutritives dans les eaux souterraines et donc une pollution de celles-ci)
  • les carences individuelles du sol peuvent être identifiées et corrigées durablement
  • on obtient une information sur la qualité de l’humus

Des études montrent que, même dans les jardins privés, environ trois quarts des potagers sont nettement suralimentés, alors que la plupart des pelouses sont généralement sous-alimentées en nutriments. À long terme, cela se traduit par des pointes rougeâtres sur le gazon, par un vert moins soutenu et par une plus grande prolifération de mauvaises herbes dans le gazon.

Une simple analyse du sol permet d’éviter tout cela de manière très efficace et de fertiliser de manière appropriée.

Dans le cas d’un jardin privé, il est recommandé de procéder à une analyse de sol tous les quatre ans. Dans le domaine commercial (agriculture commerciale ou horticulture commerciale), les intervalles recommandés sont en revanche plus courts.

Étiqueté dans :

, ,