Les chauffages au gaz sont très populaires en France, car ils sont très fiables pour des frais de chauffage peu élevés et parce que l’approvisionnement en gaz est excellent en France. Chauffage frais variables. Les conduites de gaz passent dans presque toutes les rues : (Chauffage frais de consommation). Dans notre interview, nous avons demandé à l’expert de Biotour quels étaient les coûts d’un chauffage central au gaz lors de l’achat et plus tard lors de l’exploitation.

Question : Quels coûts faut-il prévoir pour un chauffage central au gaz ?

Au final, cela dépend bien sûr toujours de la taille du bâtiment et de la puissance nécessaire du chauffage.

En principe, il faut calculer les postes de coûts suivants :

  • le coût d’un raccordement au gaz
  • les frais d’acquisition du chauffage lui-même
  • les frais d’installation du chauffage au gaz
  • les frais d’installation de la technique de condensation
  • les frais d’entretien en cours de fonctionnement
  • les frais de chauffage proprement dits (consommation de gaz)

Frais de raccordement au gaz

Si le bâtiment concerné ne dispose pas encore d’un raccordement au gaz, il faut d’abord l’installer. Les coûts dépendent en grande partie des tarifs appliqués par le fournisseur de gaz local et de la distance entre le bâtiment et le point de raccordement.

En règle générale, les frais de raccordement se situent entre 1 500 et 2 500 euros, mais ils peuvent atteindre 5 000 euros si la maison est située plus loin et si la conduite d’alimentation ne passe pas directement dans la rue. Chauffage frais fixe. Si vous disposez déjà d’un raccordement au gaz, ces frais sont bien entendu entièrement supprimés.

Coûts d’acquisition pour le chauffage lui-même

Lors de l’achat, on a en principe la possibilité de choisir entre une chaudière à température constante (légèrement moins chère) et une chaudière à condensation moderne : Chauffage fraises. Mais le surcoût de la chaudière à condensation est généralement très vite amorti par les économies réalisées sur la consommation de gaz (environ 15 % à 20 %).

  Construire un bungalow - voici les coûts à prendre en compte

En fonction de la puissance de la chaudière, les coûts d’acquisition se situent entre 3 000 et 6 000 euros environ pour une maison individuelle typique (puissance de 15 kW à 20 kW), et sont bien sûr proportionnellement plus élevés pour les bâtiments plus grands nécessitant une puissance de chauffage plus importante. Pour une chaudière capable d’alimenter une maison jumelée, il faut compter un coût supérieur d’environ 20 % à celui d’une maison individuelle : Frais chauffage appartement. Dans le cas d’une maison à plusieurs appartements, les coûts peuvent alors naturellement être encore nettement plus élevés, en fonction de la taille de la maison.

Frais d’installation

L’installation du chauffage central au gaz peut coûter jusqu’à 3500 EUR.

Le montant des frais d’installation du chauffage central au gaz dépend de la complexité de l’installation au cas par cas. Frais chauffage hydro. S’il s’agit simplement de remplacer une ancienne chaudière à gaz par une nouvelle, les coûts seront bien entendu nettement inférieurs à ceux d’une installation entièrement nouvelle.

En général, les coûts d’installation d’un chauffage central au gaz se situent entre 2.500 EUR et 3.500 EUR environ. Le cas échéant, il convient d’ajouter le coût d’un réservoir d’eau (entre 800 EUR et 1 600 EUR environ pour une maison individuelle, selon la taille). De simples travaux de remplacement peuvent également être moins coûteux.

Outre l’installation, il faut également tenir compte des coûts liés à la réalisation d’un équilibrage hydraulique, qui est désormais obligatoire pour toute nouvelle installation de chauffage. Frais chauffage maison. Dans une maison individuelle, ces coûts se situent généralement entre 400 EUR et 600 EUR, sauf si des pièces de l’installation sont également remplacées.

Frais d’installation pour la technique de condensation

Si une chaudière à gaz à condensation est utilisée, il faut également compter les frais d’installation de la technique de condensation : Frais chauffage télétravail. Ces coûts s’ajoutent à ceux de l’installation du chauffage.

  Raccordement d'une maison à l'eau : quels sont les coûts à prévoir ?

Dans la pratique, ces coûts se situent généralement entre 1.500 EUR et 2.500 EUR . Fraisage chauffage au sol. La technique de condensation est installée au niveau de la cheminée. Le cas échéant, la cheminée est également rénovée et ses dimensions sont adaptées (les chauffages à basse température nécessitent des diamètres de cheminée réduits).

Coûts de maintenance en cours de fonctionnement

En général, il faut compter environ 70 EUR à 100 EUR pour l’entretien annuel d’un chauffage au gaz : Fraise chauffage sol. La conclusion d’un contrat d’entretien peut s’avérer judicieuse dans de nombreux cas, car elle permet de ne pas manquer un entretien (ce qui annulerait la garantie du fabricant) et offre en même temps souvent une priorité pour le dépannage.

Outre les frais d’entretien, il faut compter les frais de ramonage – ils se situent généralement entre 50 EUR et 100 EUR par an environ, selon le modèle de l’installation de chauffage.

Frais de chauffage

Les frais de chauffage d’un chauffage central au gaz dépendent toujours de la consommation individuelle.

Les frais de chauffage sont bien sûr d’un grand intérêt. Ils dépendent des besoins individuels en chauffage du bâtiment.

Pour estimer les frais de chauffage, on peut multiplier le nombre de kWh indiqué par 6 centimes/kWh lorsque les besoins énergétiques sont connus (comme le montre le certificat énergétique) et obtenir ainsi une valeur indicative approximative des frais de chauffage.

Dans le cas de bâtiments bien isolés (prescriptions de l’EnEV), on peut estimer approximativement les besoins en chauffage à environ 50 kWh/m² à 75 kWh/m² par an. Dans les bâtiments non isolés et plus anciens, les besoins en énergie de chauffage peuvent toutefois largement dépasser les 200 kWh/m² par an.

Exemple de coûts dans la pratique

Notre ancien chauffage au fioul est en fin de vie et nous le faisons démonter. En revanche, nous installons un nouveau chauffage central au gaz à condensation pour notre maison individuelle de 150 m².

  Fosse sceptique : quels sont les coûts ?

Les coûts indiqués ici se rapportent à un modèle de chaudière concret et à l’installation dans une maison individuelle donnée avec des conditions locales précises. En fonction de la taille de la maison, de la puissance de chauffage nécessaire et des conditions locales individuelles, les coûts peuvent également varier considérablement dans d’autres cas.

Question : De quoi dépendent les coûts d’un chauffage central au gaz ?

Les coûts d’un chauffage central au gaz dépendent de différents facteurs.

Il faut tenir compte de toute une série de choses :

  • si un raccordement au gaz est déjà disponible ou s’il doit d’abord être installé
  • la puissance (en kW) nécessaire pour le chauffage
  • quelle surface doit être chauffée
  • quel est le coût d’installation individuel (éventuellement aussi le démontage/l’élimination de l’ancien chauffage)
  • si un réservoir d’eau chaude doit être installé en plus
  • si la technique de condensation doit être installée en plus
  • le coût de l’équilibrage hydraulique de l’installation de chauffage après son installation
  • à quelles aides financières il est possible de prétendre le cas échéant

Pour les coûts de fonctionnement, il faut prendre en compte :

  • le besoin de chauffage donné du bâtiment (standard d’isolation)
  • les frais d’entretien annuels et les frais de ramonage

Étiqueté dans :

, ,