Les toits en ardoise sont considérés comme étant de grande qualité et traditionnels. Ardoise prix. L’article explique en détail quel prix il faut compter pour un toit en ardoise et quelles différences de prix il peut y avoir.

Question : Quelle est la particularité d’un toit en ardoise ?

L’ardoise est un matériau naturel qui est utilisé presque sans modification technique. Elle est simplement mise en forme.

Dans notre pays, l’ardoise est utilisée depuis longtemps comme matériau de couverture pour les toits et les façades. Ces dernières années, l’enthousiasme pour ce matériau naturel flexible, qui est aujourd’hui exploité dans le monde entier, s’est ravivé et les toits en ardoise connaissent une nouvelle renaissance.

La durabilité de l’ardoise est impressionnante – plus de 100 ans sont considérés dans tous les cas comme une durée de vie, mais sur de nombreux bâtiments historiques, on trouve des couvertures en ardoise qui ont souvent déjà 300 ou 400 ans. La seule chose qui doit souvent être remplacée sur de tels toits, ce sont les clous – au Moyen Âge, on ne pouvait pas encore les fabriquer pour des durées de vie aussi longues et ils se sont tout simplement dissous dans la rouille. L’ardoise elle-même est souvent encore intacte après plusieurs siècles et peut être réutilisée.

Les toits en ardoise sont donc également considérés comme durables et – en raison de leur prix élevé – très exclusifs.

  Chauffage au sol (électrique) : quels sont les coûts d'achat et de fonctionnement ?

Question : Cela nous amène directement au point le plus important : combien coûte un toit en ardoise ?

Les coûts d’un toit en ardoise varient fortement.

Le coût d’un toit en ardoise varie fortement

Il est impossible de le dire de manière générale, car les coûts dépendent de nombreux facteurs.

Dans la pratique, on peut estimer que la toiture en ardoise entièrement posée au niveau du toit coûte environ entre 50 EUR et 200 EUR par m².

Les types d’ardoise et de pose particulièrement exclusifs peuvent même avoir des prix encore plus élevés.

Un petit exemple de coût tiré de la pratique :

Nous voulons faire recouvrir d’ardoises notre petite maison individuelle d’une surface de toit de 126 m². Nous choisissons pour cela une couverture classique à l’ancienne et des ardoises allemandes de haute qualité.

Il ne s’agit bien sûr que de coûts exemplaires pour un seul toit et une certaine méthode de pose. Les coûts peuvent être très différents pour d’autres toits et d’autres méthodes de pose, même pour des toits de taille comparable.

Notre exemple de coûts montre toutefois déjà clairement qu’avec une couverture en ardoise classique, on obtient tout à fait un toit très exclusif – à un prix très élevé.

À titre de comparaison, même des tuiles en terre cuite de qualité supérieure coûteraient entre 6 000 et 8 000 euros pour la seule couverture, et même un toit en cuivre serait encore nettement moins cher (et tout aussi durable), avec des coûts de 12 000 à 15 000 euros.

Question : De quels facteurs dépend généralement le prix d’un toit en ardoise ?

Deux facteurs jouent ici un rôle très important :

  • la qualité et le prix de l’ardoise
  • la méthode de pose
  Aménagement des combles : voici les coûts à prévoir

Ces deux facteurs sont ceux qui déterminent principalement le prix d’un toit en ardoise.

Dans la plupart des cas, il faut cependant toujours adapter un peu la méthode de pose à la situation sur place, ce qui entraîne aussi des différences de prix en raison :

  • de la pente du toit
  • de la géométrie particulière du toit
  • d’éléments de toiture particuliers (noues, chéneaux, encorbellements, etc.)

En principe, on peut partir du principe que plus un toit est compliqué et plat, plus le coût de la couverture est élevé. Le prix augmente donc lui aussi.

Question : Quelles sont les qualités d’ardoise disponibles ?

L’ardoise bleue est un type d’ardoise très populaire.

L’ardoise bleue est un type d’ardoise très populaire

L’ardoise bleue de Moselle, également appelée ardoise Inter SIN, est un type d’ardoise de très grande qualité. Il s’agit d’une ardoise typiquement bleue et grise qui contient le minéral glaucophane. Elle est considérée comme l’une des ardoises les plus précieuses, mais aussi les plus chères.

L’ardoise verte est encore plus rare et donc encore plus chère. Cependant, on ne la trouve que rarement dans le commerce.

Aujourd’hui, l’ardoise est parfois extraite à moindre coût dans différents endroits du monde (par exemple en Chine). Par rapport aux ardoises allemandes, les prix des matériaux y sont souvent nettement plus avantageux. La qualité n’est pas nécessairement moins bonne, mais elle peut l’être dans certains cas.

Question : Quels modes de pose entraînent quel prix ?

Le type de couverture est un facteur de prix très important pour les toitures en ardoise. Le tableau ci-dessous illustre bien les différences de prix dues au seul type de couverture.

Pour cette comparaison, nous avons utilisé le même type d’ardoise afin de pouvoir comparer les effets des différents types de couverture. Les prix s’entendent TVA incluse et sont valables pour le matériel et la pose.

  Fosse sceptique : quels sont les coûts ?

Les valeurs indiquées ne sont toutefois que des valeurs indicatives – c’est précisément dans le cas de géométries de toitures compliquées que la couverture doit toujours être adaptée individuellement dans certaines zones afin de s’adapter aux différentes surfaces de toitures. Cela demande plus de temps et d’efforts, ce qui augmente également le prix de la pose.

Question : des travaux préparés sur le toit sont-ils également nécessaires ?

La pose d’ardoises nécessite dans la grande majorité des cas un coffrage intégral existant, ce qui signifie que le toit doit être préalablement recouvert de bois de manière complète et continue. Si un tel revêtement n’existe pas encore, il doit être réalisé au préalable. Cela entraîne bien sûr des coûts supplémentaires. Dans la plupart des cas, il faut compter entre 4 et 5 euros par m², mais pour les toits compliqués, cela peut vite devenir plus cher.

Étiqueté dans :

, ,