Le remplacement des fenêtres de toit est souvent motivé par des raisons énergétiques. Mais la question se pose rapidement de savoir à quels coûts il faut s’attendre. Nous vous expliquons les différents postes de coûts, les travaux nécessaires et les possibilités de subvention pour la modernisation.

Étapes de travail

Aperçu des postes individuels de coûts

Si vous faites appel à une entreprise spécialisée pour le remplacement de la fenêtre de toit, vous devez compter avec les postes individuels suivants :

  • Frais de matériel fenêtre
  • Coûts de la main-d’œuvre
  • Élimination des déchets de construction
  • Coûts des matériaux d’isolation/d’embrasure de fenêtre

Comment les postes de coûts sont-ils créés ?

1. frais de matériel fenêtre

Le choix de la fenêtre est l’un des points les plus importants pour la modernisation. Souvent, les entreprises spécialisées collaborent avec certains fabricants, de sorte que vous recevez des recommandations à ce sujet. Il vaut toutefois la peine de faire vos propres recherches sur les modèles mentionnés afin de vous assurer que les produits répondent à vos exigences.

2. frais de main-d’œuvre

Un artisan a besoin d’environ quatre heures pour le remplacement.

Un artisan a besoin d’environ quatre heures pour le remplacement

En moyenne, un ouvrier a besoin d’environ quatre heures pour remplacer la fenêtre de toit, à un tarif horaire de 50 euros TTC. Un ou deux ouvriers sont nécessaires, mais pour des raisons de coût, un professionnel et un apprenti suffisent.

3. élimination des déchets de construction

Les déchets de construction peuvent être éliminés par l’entreprise spécialisée ou être amenés eux-mêmes à la décharge. Veillez à ce que les frais d’élimination soient déjà inclus ou facturés séparément. Souvent, des prix forfaitaires sont appliqués.

4. frais de matériaux pour l’isolation/l’embrasure de fenêtre

Ces mesures sont importantes pour lutter contre les pertes de chaleur et empêcher l’humidité de s’infiltrer. La fenêtre doit être suffisamment isolée. En même temps, tous les côtés doivent être en contact avec la maçonnerie.

  Dégâts des eaux : ces coûts sont à votre charge

Facteurs influençant le prix

Un aperçu des facteurs influençant les prix

  • Marque et modèle du fabricant de fenêtres
  • Taille de la fenêtre
  • Matériau de la fenêtre
  • prix régionaux pour l’élimination des déchets de construction
  • montage selon le label de qualité RAL pour garantir une isolation optimale
  • Salaire horaire de l’entreprise spécialisée (éventuellement plus frais de déplacement)
  • particularités de construction de la niche de la fenêtre

Les facteurs qui influencent les coûts

Coût des matériaux pour la fenêtre

Le prix des fenêtres de toit dépend entre autres de l’isolation.

Le prix des fenêtres de toit dépend entre autres de l’isolation.

L’éventail des prix des fenêtres de toit est large, car il existe différents fabricants, qualités et équipements. La fenêtre de toit Solid Elements Pro, par exemple, mesure 55 x 98 cm et est proposée à environ 210 euros. Selon le fabricant, elle ne nécessite aucun entretien et est équipée d’un verre de sécurité. La fenêtre pivotante Roto coûte environ 100 euros de plus. Comme le point d’oscillation se situe dans le tiers supérieur, la fenêtre s’ouvre largement vers le haut.

Facteurs de coûts pour la fenêtre :

Particularités pouvant entraîner une augmentation des coûts

Si la niche de la fenêtre est difficile d’accès, les coûts peuvent alors augmenter. La taille de la fenêtre est importante pour deux raisons. D’une part, les grandes fenêtres sont généralement plus chères que les petites. D’autre part, les formes d’ajustement exceptionnelles entraînent une augmentation des coûts. Si vous souhaitez augmenter le confort, par exemple par une hauteur d’oscillation particulièrement élevée des fenêtres de toit, les prix augmentent également. Notez également qu’une protection solaire peut être utile. En général, on n’installe pas de volet roulant classique devant les fenêtres de toit, mais un simple pare-vue et une protection solaire. Celui-ci peut être intégré de l’intérieur dans la fenêtre et être tiré vers le bas d’une seule main. Le coût de cette protection supplémentaire s’élève à environ 80 à 100 euros.

Un exemple de coût pour le remplacement de la fenêtre de toit

Ci-dessous, nous présentons un exemple de coûts qui se rapporte à une fenêtre de toit de 80 x 120 centimètres. Le lieu de montage est facilement accessible, il n’y a pas de particularités de construction.

  Permis de construire : Quels sont les coûts d'un carport ?

Coûts des matériaux de la fenêtre

Les fenêtres en PVC sont moins chères que les fenêtres en bois

Les fenêtres en PVC sont moins chères que les fenêtres en bois

Les fenêtres en PVC sont en moyenne plus chères que les fenêtres en bois, mais elles présentent des avantages en termes d’isolation et de durée d’utilisation. Le prix est influencé par la marque, le modèle et la taille.

Coût de la main-d’œuvre

Le remplacement d’une fenêtre peut être effectué par une seule personne, souvent assistée d’un apprenti. Le salaire horaire de la personne qualifiée est fixé à un pourcentage de 100 %, tandis que celui de l’apprenti est généralement calculé à 50 % du salaire horaire normal.

Élimination des déchets de construction

Dans l’exemple choisi, l’élimination des déchets de construction est estimée à 30 euros (commune de Hesse, livraison par les soins de l’entreprise). Les coûts exacts varient selon les régions et dépendent des prix pratiqués par les entreprises d’élimination des déchets. Souvent, il existe un prix minimum en cas de livraison par ses propres soins. Dans le cas idéal, les quantités usuelles pour les ménages (livraison dans le coffre d’une voiture) peuvent être éliminées gratuitement par la commune.

Coûts des matériaux d’isolation/d’embrasure de fenêtre

De nombreuses entreprises spécialisées facturent un prix plus élevé lorsque le montage est effectué selon le label de qualité RAL. Le mètre linéaire des joints est déterminant. Une isolation de qualité réduit les coûts énergétiques à long terme.

Exemple de calcul pour le calcul des coûts :

  • Coût des matériaux pour les fenêtres : 200 à 400 euros
  • Coût de la main-d’œuvre : 200 euros
  • Élimination des déchets de construction : 30 euros
  • Frais de matériaux pour l’isolation/l’embrasure de fenêtre : 250 euros

________________________________________________________

Coût total : 680 euros à 880 euros

Économies possibles

Les coûts de la main d’œuvre varient peu, les coûts des matériaux oui.

Les coûts de la main d’œuvre varient peu, les coûts des matériaux oui.

L’éventail des prix est particulièrement large en ce qui concerne les coûts des matériaux pour la fenêtre. Les fenêtres de marque sont généralement plus chères que les modèles de fabricants inconnus. Il faut toutefois garder à l’esprit que les fenêtres doivent être choisies de manière ciblée pour des raisons énergétiques. Les vitrages multiples, l’isolation thermique et bien d’autres éléments contribuent à des économies substantielles. Il vaut donc la peine de veiller à la qualité et aux labels de qualité lors du choix des fenêtres. Comme les coûts de main-d’œuvre représentent en moyenne 25 à 30 % du montant total, il vaut la peine de comparer les prix entre les entreprises spécialisées. Il peut être avantageux d’utiliser la marque de l’ancienne fenêtre pour la nouvelle, car il y a peut-être moins de travail à faire pour la remplacer, ce qui permet de faire des économies supplémentaires. En ce qui concerne l’élimination des déchets de construction, il est possible de réaliser des économies en les livrant soi-même, car dans certaines communes, les particuliers peuvent livrer gratuitement des quantités ne dépassant pas le volume d’un coffre de voiture.

  Nettoyage professionnel de fond pour l'appartement : quels sont les coûts à prévoir ?

Possibilités de subventions

Les modernisations qui permettent de réduire les coûts énergétiques peuvent être subventionnées sous certaines conditions. La KfW octroie des subventions correspondantes, qui doivent normalement être demandées avant le début des travaux. Il peut s’agir de subventions ou de prêts à taux réduit. Si le remplacement de la fenêtre de toit a lieu dans le cadre de travaux de rénovation plus importants du toit, il y a de très bonnes chances que la subvention soit accordée. On estime qu’un toit non isolé laisse s’échapper environ 30 % de la chaleur de chauffage inutilisée. Une fenêtre de toit moderne et isolée thermiquement permet de résoudre en partie ce problème et est donc également subventionnée.

Étiqueté dans :

, ,