Il n’est pas toujours possible de construire exactement comme on le souhaite : souvent, le plan d’occupation des sols existant s’y oppose. Plan urbanisme. Mais il est toujours possible de faire modifier le plan d’occupation des sols afin de pouvoir construire comme on le souhaite. Pour connaître les coûts liés à cette modification, consultez l’article.

Question : quel est le coût des modifications du plan d’urbanisme ?

Cela peut varier considérablement d’une commune à l’autre. Ce qui compte, c’est la manière dont la commune traite ces modifications – et les frais qu’elle souhaite percevoir à cet effet.

En principe, un service de l’urbanisme a la possibilité d’autoriser simplement une exception en raison de la « liberté de planification » lors de la construction. Toutefois, cela n’est pas possible dans tous les cas. Pour certains projets de construction et certaines réalisations, le plan d’urbanisme en vigueur doit alors être modifié en conséquence.

Une telle modification doit dans tous les cas faire l’objet d’une demande, le mieux étant que l’architecte chargé de la planification s’en charge. En discutant avec le service de l’urbanisme compétent, il est possible de déterminer au cas par cas si une telle modification est possible et quels sont les frais de modification demandés par le service de l’urbanisme.

  Faire découper un plan de travail : quels sont les coûts à prévoir ?

Il n’est pas possible de faire des déclarations générales sur le montant des taxes exigées dans toutes les communes, car la fixation des taxes est toujours laissée à l’appréciation de chaque commune et le montant des taxes se rapporte toujours à un projet de construction concret ou à une modification concrète du plan d’urbanisme, donc à un cas concret.

Les taxes peuvent être de simples frais administratifs, généralement assez faibles, mais l’office de l’urbanisme peut aussi partir du principe que le maître d’ouvrage bénéficie d’un certain avantage d’utilisation et prélever en conséquence une taxe basée sur l’avantage estimé. Le cas échéant, il est également possible de supposer une augmentation de la valeur de la maison en raison de la construction particulière et de l’inclure dans le prix en conséquence. C’est l’affaire de la commune.

Exemple de coûts dans la pratique

Pour notre projet de construction, nous devons modifier le plan d’urbanisme en vigueur, car nous avons besoin, pour la conception de notre maison, d’une hauteur d’agenouillement légèrement supérieure à celle autorisée par le plan d’urbanisme en vigueur. Nous déposons une demande de modification du plan d’urbanisme.

La taxe nous sera facturée dans le cadre des frais de permis de construire.

L’exemple de coûts présenté ici se réfère uniquement à un cas concret dans une commune donnée. Les coûts peuvent varier considérablement dans d’autres cas et dans d’autres communes.

Question : qu’est-ce qui détermine les coûts d’une modification du plan d’urbanisme ?

Le coût du projet de construction est déterminé par le règlement municipal concerné.

  Rénover une maison : Coûts au mètre carré

Il faut tenir compte ici :

  • quelle modification est nécessaire
  • si une dérogation peut être accordée, le cas échéant
  • quels sont les coûts fixés par la commune si une modification correspondante du plan d’urbanisme en vigueur est possible
  • si un avantage d’utilisation du maître d’ouvrage est considéré comme résultant de la modification et est compensé par des taxes plus élevées

Le montant des taxes à prévoir est donc toujours laissé à la seule appréciation de la commune concernée.

Question : Combien de temps faut-il compter avant la réalisation d’un changement ?

Une modification du plan d’urbanisme suit une procédure définie que les communes doivent impérativement respecter. Cela inclut certaines obligations de publication et de notification. Dans certaines communes, il existe également une procédure simplifiée qui peut être utilisée dans certains cas.

Mais au total, il faut absolument compter avec une durée de procédure d’environ 6 mois. Dans la plupart des cas, il n’est guère possible de descendre en dessous.

Question : quels sont les coûts si l’on veut construire sur un espace vert ?

Si vous souhaitez construire sur un espace vert, vous devez d’abord vous renseigner auprès de la commune.

Dans certains cas, il peut être judicieux d’utiliser une surface agricole ou un espace vert figurant dans le plan d’occupation des sols comme surface constructible. C’est à la commune concernée d’en décider.

Toute personne souhaitant changer l’affectation d’une telle surface et qui en est propriétaire peut adresser une demande informelle à la commune afin de susciter une telle décision. En général, il faudra (si la commune elle-même n’a pas déjà eu l’intention de faire la même chose) prendre en charge les frais de ce que l’on appelle l’aménagement du territoire. Ces coûts peuvent être très élevés et dépendent entre autres de la taille de la surface.

  Installation de détartrage : quels sont les coûts à prévoir ?

Les frais de planification de la construction dépendent également du fait que la planification de la construction est prise en charge par des employés de la commune ou par des bureaux d’ingénieurs indépendants.

Celui qui veut obtenir une modification du plan d’occupation des sols doit donc s’attendre dans tous les cas à des coûts élevés, voire très élevés.

Étiqueté dans :

, ,