Dans de nombreux projets liés à la maison, les coûts des travaux de terrassement sont souvent mal évalués au préalable. Dans le cas de la construction d’une maison, il s’agit souvent d’un piège financier lorsqu’il s’agit de la dalle de fondation. L’article explique en détail ce que les travaux de terrassement peuvent réellement coûter et de quoi dépendent les coûts.

Question : où et pour quels projets des travaux de terrassement sont-ils partout nécessaires ?

Les travaux de terrassement jouent naturellement un rôle important – surtout en ce qui concerne les coûts et la durée des travaux – dans le cas de grandes fondations (comme la dalle d’une maison) ou de la construction d’une cave. Dans ce cas, il faut excaver une quantité relativement importante de matériaux.

Il ne faut pas non plus sous-estimer l’importance des coûts des travaux de terrassement pour d’autres fondations, comme celles d’un garage ou d’un jardin d’hiver. Travaux terrebonne. Celui qui veut installer une piscine dans son jardin est bien sûr aussi confronté à des travaux de terrassement considérables – même pour les petites piscines, cela prend des proportions non négligeables.

Le pavage ou l’asphaltage de chemins et d’accès ou l’aménagement de terrasses nécessitent également des travaux de terrassement, ainsi que la pose de toutes les conduites d’alimentation (électricité, téléphone, gaz) et d’évacuation des eaux usées.

Une pelleteuse est également nécessaire pour les petites fosses.

Les travaux de terrassement ne se limitent pas à l’excavation : la terre excavée doit ensuite être répartie sur le terrain ou éliminée, ce qui entraîne souvent des frais considérables. Le nivellement d’un terrain (c’est-à-dire le remblayage d’une zone en pente) ou le creusement d’une pente font également partie des « travaux de terrassement », tout comme l’enlèvement ou la remise en place de la terre végétale.

Dans la pratique, la charge de travail pour les travaux d’excavation ou de remblayage est souvent massivement sous-estimée. Aldi terrenoire travaux. Aujourd’hui, on ne peut plus guère avancer soi-même suffisamment avec une pioche et une pelle, dans la plupart des cas, une exécution par soi-même n’est donc guère possible. Declaration travaux terrebonne. Pour creuser une cave avec de simples outils, il faudrait en effet compter des semaines, voire des mois. Il est donc difficile d’éviter les coûts de travaux de terrassement effectués par des professionnels.

Question : Combien coûtent les travaux de terrassement ?

Il est difficile de le dire de manière générale – cela dépend toujours du type de travaux de terrassement et de leur ampleur, ainsi que de quelques autres facteurs.

Dans la plupart des cas, les frais de déblaiement de la terre végétale sont peu élevés – vous pouvez généralement compter sur des coûts de l’ordre de 3 EUR par m² à 5 EUR par m². La terre végétale est généralement enlevée sur une profondeur d’environ 20 cm.

Pour l’excavation, par exemple dans le cas d’une fouille, les coûts peuvent être très variables : dans ce cas, il faut compter entre 20 EUR par m³ et 100 EUR par m³. La classe de sol correspondante est déterminante.

Ensuite, tout dépend si la terre excavée peut rester sur le terrain (stockage temporaire en vue d’une utilisation ultérieure) ou si elle doit être évacuée dans une décharge. Permis travaux terrebonne. Selon la quantité de déblais et le type d’évacuation, le coût d’une élimination peut varier entre 20 EUR par m³ et 140 EUR par m³.

Un petit exemple de coûts dans la pratique

Nous faisons construire une fosse sur notre terrain. L’emprise au sol de notre bâtiment doit être de 10 m x 10 m. Notre sol appartient à la classe de sol 4.

  Installation de chantier : quels sont les coûts réalistes ?

Il ne s’agit bien sûr que d’un exemple de coût unique, valable uniquement pour un chantier donné. Les coûts peuvent varier considérablement dans d’autres cas.

Dans notre exemple de coûts, on remarque déjà le prix élevé d’une fouille prétendument « simple ». Mais sur les chantiers où la nature du sol est problématique ou les exigences particulières, ces coûts peuvent être encore bien plus élevés.

Le coût de l’évacuation de la terre à la décharge est particulièrement élevé. Cela s’explique par la forte augmentation des frais de mise en décharge ces dernières années (de 30 % à 50 %), car de nombreux projets de construction, y compris communaux, ont été réalisés et la plupart des décharges sont donc très sollicitées.

Question : Quels sont les facteurs qui déterminent le coût de l’excavation ?

Outre la taille et la profondeur des fosses, d’autres facteurs influent sur le prix.

Outre la taille et la profondeur des fosses, d’autres facteurs ont une influence sur le prix.

Certains facteurs jouent ici un rôle important :

  • la nature du sol (le facteur de coût le plus important), décrite à l’aide de la classe de sol selon la norme DIN
  • la quantité de déblais
  • si les terres seront stockées temporairement ou éliminées en vue d’une utilisation ultérieure
  • la structure des coûts de l’entreprise exécutante (des prix fixes plus avantageux peuvent souvent être négociés)
  • si la terre excavée est éventuellement contaminée par des substances dangereuses

Tous ces facteurs jouent un rôle essentiel dans le coût de l’excavation et des autres travaux de terrassement (par exemple, la création de fondations).

Dans la pratique, il arrive souvent que les coûts augmentent de manière imprévue, jusqu’à plusieurs fois le prix calculé. Pour les maîtres d’ouvrage, les travaux de terrassement représentent donc toujours un risque financier important.

Question : quelles sont les classes de sol ?

La norme DIN 18300 définit différentes classes de sol en fonction de ce que l’on appelle la « solubilité » – c’est-à-dire la facilité avec laquelle un sol peut être « détaché ».

Au total, la norme DIN 18300 prévoit 7 classes de sol différentes :

En plus des classes de sol, d’autres problèmes peuvent survenir lors de l’excavation, ce qui peut encore augmenter les coûts, comme par exemple la présence d’une nappe phréatique très haute.

Question : Combien coûtent le remblayage et le compactage du sol ?

Dans la plupart des cas, les coûts commencent à environ 15 EUR par m³.

Mais dans certains cas, cela peut aussi être plus cher – cela dépend toujours de la situation sur place et des exigences pour les travaux.

Question : Comment calcule-t-on l’excavation d’une fouille ?

Lorsqu’il s’agit de creuser une excavation pour la construction d’une cave, il ne faut pas se contenter d’estimer la taille de la surface de base prévue. Il faut également prévoir un espace de circulation autour des fondations. Il faut également tenir compte des talus de sécurité et éventuellement des rampes.

Dans la plupart des cas, vous devrez compter environ 1 à 3 mètres de plus que la surface de base prévue, et dans tous les cas 3 mètres pour les isolations périmétriques.

Par exemple : surface de base de la construction 8 m x 10 m, profondeur de l’excavation : 3 m. Volume d’excavation 8 m x 10 m x 3 m = 240 m³.

Volume d’excavation réel : (8 m + 3 m) x (10 m + 3 m) x 3 m = 11 m x 13 m x 3 m = 429 m³.

Il ne faut donc pas faire d’erreur de calcul. Les distances minimales à respecter autour des fouilles sont définies dans les prescriptions de construction respectives. Pour les isolations périmétriques, il s’agit en pratique d’un espace de travail raisonnable d’au moins 3 m.

Question : Quels sont les coûts de l’excavation en soi ?

Cela dépend toujours de la classe de sol.

Dans le cas d’un sol très soluble et d’une classe de sol de 2 à 3, on peut s’attendre à des frais d’excavation purs à partir d’environ 4 EUR par m³. Dans la pratique, pour la plupart des chantiers, les coûts se situent toutefois dans une fourchette de 8 EUR par m³ à 20 EUR par m³ .

Mais le prix peut rapidement augmenter avec la classe de sol – à partir de la classe 5, le prix augmente sensiblement. Dans le cas extrême de la classe de sol 6 ou 7, les coûts dépassent souvent 90 EUR par m³.

  Poser des dalles polygonales : quels sont les coûts à prévoir ?

Si des puits et des tranchées doivent être creusés, il faut généralement s’attendre à des coûts plus élevés. Dans ce cas, les prix commencent généralement à environ 25 EUR par m³ pour les classes de sol inférieures : (Terre travaux manuel). Dans les classes de sol supérieures, les prix peuvent facilement dépasser les 100 EUR par m³.

C’est bien sûr particulièrement cher lorsqu’une tranchée est nécessaire pour étanchéifier une cave de l’extérieur ou lorsqu’il faut creuser des tranchées pour installer des cuvettes pour un chauffage géothermique : (Terre travaux public). Dans ce cas, les travaux, déjà très coûteux, atteignent souvent des sommets insoupçonnés.

Outre les frais d’excavation, il y a souvent des frais supplémentaires :

  • l’arrachage d’arbustes bas et de buissons
  • la protection des arbres adjacents
  • l’abattage d’arbres
  • l’enlèvement de rhizomes

Il y a bien sûr des frais supplémentaires.

Question : Quels sont les frais d’élimination des déblais ?

Ici encore, il faut distinguer ce qui doit être fait exactement avec les déblais :

Si les déblais peuvent être stockés temporairement sur le terrain, les coûts sont en pratique les plus faibles – la plupart du temps, ils se situent dans une fourchette de 3 à 5 euros par m³.

Cependant, si la terre doit être évacuée dans une décharge, il y a déjà 3 postes de coûts :

  • le chargement de la terre
  • le transport de la terre
  • les frais d’élimination de la terre à la décharge

Pour les petites fosses, il est également possible de louer une pelleteuse.

Pour les petites fosses, il est également possible de louer une pelleteuse.

Pour les petits travaux d’excavation que vous effectuez vous-même, il suffit souvent de commander un conteneur de taille correspondante. En incluant les frais de transport, la location du conteneur et l’élimination, vous vous situez ainsi dans la plupart des cas autour de 20 EUR par m³ à 30 EUR par m³, pour autant que la terre corresponde aux conditions de la décharge : Travaux 337 terrebonne. Une terre polluée, parsemée de racines, de pierres ou autres, peut coûter plus cher à l’élimination. Les restes d’asphalte, de moellons, de graviers ou de plâtre provenant de travaux de démolition ne doivent en aucun cas être présents dans la terre à éliminer. En règle générale, il est possible de se prémunir contre une augmentation des coûts en ne remettant la terre à l’élimination qu’à partir d’une profondeur d’un mètre.

Pour les petites quantités d’excavation jusqu’à environ 15 m³, les entreprises professionnelles utilisent souvent des conteneurs pour l’élimination. Les coûts, y compris le remplissage, le transport et l’élimination, se situent généralement entre 35 EUR par m³ et 50 EUR par m³.

Les quantités plus importantes sont généralement évacuées directement par camion. Travaux 640 terrebonne. Dans ce cas, les coûts totaux sont nettement plus élevés : Travaux communautaires terrebonne. Dans la pratique, il faut compter entre 9 EUR par m³ et 18 EUR par m³ pour l’évacuation et l’élimination de la terre.

Dans la pratique, il est donc toujours judicieux de trouver une possibilité de réutiliser la terre sur le terrain. Tout le reste est très coûteux.

Dans certains cas, il peut être judicieux d’essayer de vendre ou de donner la terre végétale en privé contre un enlèvement par le propriétaire. Cela permet de réduire les coûts de réutilisation. Il se peut qu’un autre maître d’ouvrage ait besoin de matériaux de remblayage pour son terrain.

L’achat de terre végétale et de terre de remblai n’est pas bon marché, c’est pourquoi il est souvent possible de trouver un moyen d’économiser des frais pour quelqu’un et de réduire considérablement ses propres frais d’élimination.

Toutes les données ci-dessus ne sont d’ailleurs valables que pour les sols non pollués. Pour les sols contaminés par des substances nocives, les coûts d’élimination sont plusieurs fois plus élevés.

C’est le maître d’ouvrage (propriétaire du terrain) qui est responsable. Travaux place des terreaux. S’il soupçonne que le sol peut être pollué, il doit faire établir une expertise correspondante et être en mesure de prouver les pollutions existantes. L’ignorance ou l’insouciance ne protègent pas contre les sanctions – celui qui préfère fermer les yeux peut effectivement avoir de sérieux et graves problèmes par la suite.

  Drainage de la maison : à quels coûts peut-on s'attendre ?

Question : Quel est le coût approximatif d’une expertise du sol dans la pratique ?

Cela dépend toujours du nombre de sondages à effectuer sur le terrain et de ce qui est demandé pour l’établissement de l’expertise.

Dans les cas simples, il suffit généralement de forer à deux coins diagonalement opposés d’un terrain. Le coût total de l’expertise se situe alors généralement entre 400 et 600 euros. Travaux place terreaux lyon. Si des sondages sont effectués aux quatre coins du terrain, le coût de l’étude de sol peut être doublé.

Question : Pourquoi le coulage de la dalle de fondation représente-t-il si souvent un piège financier massif pour la construction d’une maison ?

Si les couches de terre supérieures ne sont pas suffisamment portantes, un projet de construction peut rapidement devenir très coûteux.

Si les couches de terre supérieures ne sont pas suffisamment portantes, un projet de construction peut rapidement devenir très coûteux.

Cela s’explique par le fait que souvent, sur les terrains à bâtir, il n’y a pas de sol vraiment porteur dans les couches de sol proches de la surface.

Lorsqu’une expertise du sol (que chaque maître d’ouvrage doit de toute façon obligatoirement demander) révèle une faible capacité portante des couches supérieures du sol, le travail très coûteux commence : le remplacement du sol.

Pour ce faire, le sol existant est d’abord enlevé jusqu’à une profondeur de 2 m ou plus, puis évacué vers une décharge. Vient ensuite la mise en place de couches de sol plus solides, qui doivent être posées couche par couche et compactées couche par couche. Cela implique des efforts importants – on peut déjà s’imaginer approximativement les coûts si l’on considère uniquement les frais de creusement et de mise en décharge. On creuse donc pratiquement au moins deux fois la fosse de fondation, en tout cas du point de vue des coûts.

Après le remplacement du sol, il faut procéder à des essais de charge complets afin de vérifier si le sol mis en place est effectivement suffisamment résistant. Pour ces essais et expertises, il faut également compter avec des coûts supplémentaires considérables.

Au total, il se peut que la dalle de sol coûte 15 000 euros, voire plus, si le sol est de mauvaise qualité. La dalle de fondation n’est donc pas toujours nettement moins chère qu’une cave.

Le problème est qu’en règle générale, les études de sol ne sont commandées qu’au moment où l’on souhaite réellement construire. Lors du choix du terrain à bâtir, on ne dispose donc souvent que d’informations limitées sur la qualité du sol et surtout sur la capacité portante des couches supérieures du sol. Travaux terreaux. Le projet de construction commence alors par un renchérissement massif et généralement imprévu.

Bien entendu, les terrains en pente nécessitent souvent des travaux de terrassement nettement plus coûteux, tout comme les routes de desserte situées en hauteur. Mais dans ces cas, on sait d’emblée que les coûts seront plus élevés, contrairement à ce qui se passe lorsque la portance du sol est trop faible.

Dans ce cas, il vaut parfois la peine de revoir la planification et d’envisager la construction d’une cave – mais il faut toujours évaluer la situation au cas par cas.

Étiqueté dans :

, ,