Lorsqu’on construit une nouvelle maison, il ne faut pas seulement compter avec les coûts de construction : le raccordement de la maison aux conduites d’alimentation nécessaires entraîne également des coûts considérables : (Raccordement construction maison neuve). Dans notre interview, nous discutons avec l’expert de Biotour du coût du raccordement à l’eau domestique.

Question : Quel est le coût du raccordement d’eau pour une nouvelle construction ?

Les coûts peuvent varier considérablement en fonction de l’endroit où le bâtiment a été construit et de sa situation sur le terrain.

Pour les raccordements à l’eau et aux eaux usées, on peut estimer, à titre indicatif, entre 3 000 et 5 000 EUR environ dans la plupart des cas. Dans des conditions défavorables (prix élevé du raccordement, grande distance entre la maison et la limite du terrain), cela peut toutefois coûter beaucoup plus cher.

Voici tout d’abord un exemple de coût.

Exemple de coûts dans la pratique

Nous prévoyons de raccorder l’eau et les eaux usées de notre nouvelle construction. La distance entre notre maison nouvellement construite et les points d’alimentation est de 12 m.

  Évacuation bouchée : quels sont les frais de dépannage ?

Cet exemple de coûts concerne le raccordement d’une nouvelle construction dans une zone donnée et pour une position donnée du bâtiment sur le terrain. Les coûts de raccordement dans d’autres zones et pour d’autres situations peuvent varier considérablement.

Question : dans quelle fourchette de prix se situent les frais de raccordement au réseau d’eau domestique ?

Les frais de réalisation du raccordement d’eau douce sont souvent facturés avec un forfait d’environ 1.000 EUR, et pour le puits de transfert des eaux usées nécessaire, un forfait d’environ 450 EUR est souvent demandé.

A cela s’ajoutent les coûts des conduites respectivement nécessaires. La distance entre la maison et la limite du terrain est déterminante pour ces coûts, car la facturation se fait en fonction de la longueur des conduites. On peut estimer que chaque mètre de conduite coûte environ 100 EUR (les deux conduites ensemble).

Travaux de terrassement

La pose de câbles nécessite bien entendu des travaux de terrassement supplémentaires (excavation). Si l’on n’effectue pas ces travaux soi-même, il faut compter entre 100 EUR et 200 EUR par mètre courant. Effectuer ces travaux soi-même peut donc déjà réduire considérablement les coûts.

Coûts supplémentaires lors de la réalisation du raccordement

Les coûts d’un raccordement d’eau domestique comprennent différents postes.

  Crépi extérieur : voici les prix à prévoir

Selon la région et le fournisseur régional compétent, des frais de construction peuvent être exigés. La contribution aux frais de construction peut remplacer les frais de construction forfaitaires, mais elle peut aussi être exigée en plus des frais forfaitaires.

Souvent, le montant de la subvention de construction exigée dépend de la taille de la surface d’utilisation du bâtiment construit (coûts par m² de surface habitable), mais il est également possible de calculer les coûts forfaitaires par unité d’habitation ou en fonction de la longueur du terrain côté rue.

Étant donné que l’eau est généralement nécessaire pendant la phase de construction, un raccordement à l’eau de construction est nécessaire avant la mise en place du raccordement à l’eau pour le bâtiment achevé. Ce raccordement n’est pas non plus gratuit – dans la plupart des cas, compte tenu de la consommation d’eau habituelle pendant la construction, il faut compter entre 300 EUR et 1.500 EUR pour le raccordement d’eau de chantier (production et consommation). Ces coûts entrent alors dans la catégorie des « frais annexes de construction ».

Question : De quoi dépendent les frais de raccordement à l’eau domestique ?

Les coûts du raccordement à l’eau domestique dépendent de plusieurs facteurs.

Les facteurs déterminants sont toujours :

  • les tarifs du fournisseur régional compétent
  • la distance entre le bâtiment et le point de distribution le plus proche (longueur de la ligne en mètres)
  • le coût des travaux de terrassement nécessaires (pas de frais si les travaux sont effectués par l’utilisateur)
  • si une participation aux frais de construction est demandée et quel en est le montant (les bases de calcul varient selon le fournisseur)
  Transformer un garage en espace habitable : à quels coûts faut-il s'attendre ?

Dès la planification de la viabilisation, il faut donc toujours contacter le fournisseur compétent et se renseigner sur les frais de raccordement en vigueur. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises lors des frais de viabilisation ultérieurs.

Étiqueté dans :

, ,