Vous souhaitez un sourire d’une blancheur éclatante ? Vous souhaitez peut-être aussi dissimuler habilement une dent légèrement de travers ou cassée ? Les facettes ultrafines sans préparation (Lumineers) y parviennent très bien. Dans cet article, nous expliquons combien coûtent les facettes, ce qui les différencie des facettes traditionnelles et comment se déroule la thérapie.

Que sont les Lumineers ?

Vérification des coûts : Lumineers est le nom de marque d’un type spécial de facettes. Ces petites coques en céramique extrêmement fines sont collées par devant sur la dent dans la zone visible et masquent habilement les décolorations, les éclats ou les inclinaisons. Elles sont très respectueuses de la substance dentaire, car il n’est pas nécessaire de tailler la dent.

Quels sont les coûts à prévoir ?

Vérification des coûts : il n’est pas possible de répondre à cette question de manière générale. Comme les Lumineers ne sont généralement pas pris en charge par l’assurance maladie, le dentiste n’est pas lié à des tarifs fixes et peut calculer ses honoraires individuellement, en fonction de la charge de travail. Les traitements préalables nécessaires peuvent également renchérir le coût des Lumineers.

En revanche, le coût des facettes est fixe, car il n’existe actuellement qu’un seul fabricant. Le prix de chaque Lumineer diminue au fur et à mesure que vous commandez des facettes. Ainsi, un Lumineer coûte environ 650 EUR. Si vous avez besoin de quatre Lumineers, vous devez calculer environ 2.000 EUR de frais de matériel pur.

Le tableau suivant vous donne un aperçu approximatif du coût total des Lumineers et des honoraires du dentiste :

L’assurance maladie ou l’assurance complémentaire prend-elle en charge les frais ?

Pour un sourire éclatant grâce aux Lumineers, le patient doit mettre la main à la poche.

Pour un sourire éclatant grâce aux Lumineers, le patient doit mettre la main à la poche.

Vérification des coûts : les Lumineers n’étant pas une mesure médicalement nécessaire, ils ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie. L’assurance maladie obligatoire ne prend pas en charge les coûts et vous devez payer les dépenses financières de votre poche. Même en cas d’indication médicale, seule une couronne partielle ou complète est payée par l’assurance maladie obligatoire, alors que vous devez payer vous-même les Lumineers qui protègent les dents.

La question de savoir si l’assurance dentaire complémentaire prend en charge au moins une partie des frais dépend du contrat. Souvent, les patients disposant d’une assurance dentaire complémentaire ne reçoivent malheureusement rien dans le cadre de cette procédure. Soumettez donc le plan de traitement et le devis du dentiste à l’assurance complémentaire avant le début du traitement et demandez une confirmation écrite de la prise en charge des frais.

  Des dents d'une blancheur éclatante - combien coûte le blanchiment ?

Quelques rares caisses d’assurance maladie privées prennent en charge les dépenses, du moins partiellement, dans le cadre de certains tarifs. Dans ce cas également, vous devez présenter le plan de traitement et le devis au préalable.

Comment économiser sur les Lumineers ?

Vérification des coûts : comme les dépenses pour les Lumineers dépendent en grande partie des honoraires du dentiste, il vaut la peine de comparer minutieusement les coûts de différents dentistes. Comme chaque dentiste doit remplir un plan de traitement et de coûts, cela ne pose aucun problème.

Renseignez-vous auprès de votre cercle d’amis et de connaissances. Peut-être que quelqu’un a déjà fait de bonnes expériences avec un dentiste et peut vous recommander un dentiste qui effectue le traitement de manière professionnelle et à un prix raisonnable.

Quelle est la différence entre un Lumineer et une facette ?

Vérification des coûts : les Lumineers sont nettement plus minces que les facettes traditionnelles. Ces dernières ont une épaisseur d’environ un millimètre, alors que les Lumineers ne font que 0,3 à 0,6 millimètre d’épaisseur. Les Lumineers font partie des facettes sans préparation. Elles sont appliquées directement sur la dent ; le ponçage des dents, nécessaire avec d’autres facettes, n’est pas nécessaire. Les Lumineers s’enlèvent presque sans laisser de traces et conviennent donc également si vous ne souhaitez porter des facettes que pendant une période limitée.

Quels sont les avantages des Lumineers ?

Vérification des coûts : les Lumineers offrent une multitude d’avantages qui ont conduit à la grande popularité de ces facettes :

Les Lumineers sont très minces et très stables.

– Il s’agit d’un procédé éprouvé depuis des décennies qui permet de restaurer l’esthétique naturelle des dents. Grâce à une technique de collage très stable, vous n’avez pas à craindre que les Lumineers se détachent involontairement, même en mordant avec force. Des études à long terme menées aux États-Unis ont démontré une durée de vie allant jusqu’à 20 ans.

  • Le matériau tout céramique est parfaitement compatible.
  • Le traitement est totalement indolore, une anesthésie locale n’est pas nécessaire. Cela rend les Lumineers particulièrement faciles à utiliser, car ils conviennent parfaitement aux personnes sensibles.
  • Les coquilles ultrafines peuvent même être appliquées sur des bridges et des couronnes existants.
  • Les Lumineers conviennent bien lorsque la couche d’émail des dents est très fine, ce qui rend impossible une préparation conventionnelle.
  • Les Lumineers s’enlèvent sans laisser de traces, ce qui permet de redonner aux dents leur forme et leur couleur d’origine sans les endommager.
  • Les Lumineers permettent de masquer habilement des revêtements céramiques défectueux ou endommagés sur des bridges ou des couronnes. Pour le patient, cette solution est souvent nettement plus avantageuse que la réalisation d’une nouvelle prothèse.
  • La céramique Cerinate utilisée est extrêmement dure. Elle présente le même taux d’usure que l’émail naturel.
  • Le fabricant offre une garantie de 5 ans. Si vous perdez ou cassez un Lumineer pendant cette période, il vous sera remplacé gratuitement.
  Combien coûte une ondulation des cils ?

Y a-t-il des inconvénients ?

Vérification des coûts : il n’y a pas de risques pour la santé ni de restrictions après le traitement. Cependant, les Lumineers présentent aussi quelques inconvénients :

  • Ils ne peuvent pas être posés sur toutes les dents. Les Lumineers ne peuvent pas être posés sur des dents très grandes ou imbriquées, car ils ne tiendraient pas.
  • En cas de dents décolorées, il est recommandé de faire traiter au moins quatre dents, de préférence huit, afin de créer une image uniforme. Cela n’est pas bon marché, car les frais doivent être payés par le patient lui-même.
  • Les dents très fortement colorées ou naturellement foncées ne sont pas suffisamment dissimulées, car la propre couleur des dents transparaît à travers les coquilles très fines.
  • Comme les Lumineers sont exclusivement fabriqués aux États-Unis, il faut s’attendre à des délais d’attente plus longs que pour les facettes traditionnelles. De plus, les coques ne peuvent être posées que par des dentistes spécialement formés et certifiés par le fabricant. De ce fait, les soins à proximité du domicile ne sont pas toujours garantis.

Les Lumineers conviennent-ils à tous les patients ?

En cas d’inclinaison importante, il faut recourir à des couronnes.

En cas de forte inclinaison, il faut recourir à des couronnes.

Vérification des coûts : les Lumineers ne sont pas toujours adaptés pour vous aider à retrouver un sourire éclatant. Les coques ultrafines ne conviennent pas, par exemple, pour masquer les fortes inclinaisons.

Le matériau fin atteint également ses limites en cas de décolorations massives, car celles-ci peuvent transparaître de manière inesthétique. Dans ce cas, les facettes un peu plus épaisses sont la solution de choix.

Si vous ne souhaitez faire traiter qu’une seule dent, les Lumineers ne sont pas toujours la bonne décision. Ces coquilles ultrafines ne peuvent être adaptées à la couleur de vos dents que dans une certaine limite.

Si vous grincez fortement des dents, un traitement dentaire cosmétique n’est pas adapté. La pression élevée exercerait une trop forte pression sur le collage, ce qui provoquerait l’éclatement des coquilles. Dans certains cas, une gouttière de dentition peut vous aider. Si vous le portez régulièrement, cela vous permettra peut-être de procéder à un embellissement cosmétique avec des Lumineers.

Comment se déroule le traitement ?

Vérification des coûts : la pose de Lumineers nécessite en général deux séances chez le dentiste.

  Combien coûte l'ostéodensitométrie ?

Lors du premier rendez-vous :

  • Un examen dentaire ainsi qu’une consultation approfondie sont effectués dans un premier temps.
  • Les facettes sont planifiées individuellement.
  • De nombreux dentistes travaillent avec des modèles en mousse pour que vous puissiez vous imaginer le résultat.
  • Il s’ensuit une prise d’empreinte des dents, à partir de laquelle les Lumineers sont fabriqués aux États-Unis.

Au deuxième rendez-vous :

  • Un nettoyage professionnel des dents est-il effectué.
  • Les Lumineers sont ensuite mis en place et reliés à tes propres dents à l’aide d’une colle spéciale.

Comme les Lumineers sont fabriqués aux États-Unis, il y a environ trois à quatre semaines entre les dates.

Les Lumineers ne peuvent être posés que si toutes les dents sont saines et s’il n’y a pas d’inflammation grave dans la bouche. C’est pourquoi le remplacement des anciennes obturations est facultatif et les éventuelles caries sont également traitées.

Les Lumineers augmentent-ils les inflammations de la gencive ?

Contrôle des coûts : Grâce à la biocompatibilité et à la nature très fine des Lumineers, une transition sans faille avec la gencive est garantie. Les inflammations de la gencive sont ainsi pratiquement exclues.

Il n’est pas nécessaire de modifier l’hygiène dentaire. Il est toutefois prouvé qu’une bonne hygiène buccale prolonge la durée de vie. Cela implique des examens de contrôle au moins une fois par an.

Notre conclusion : les Lumineers sont des coques en céramique de 0,3 à 0,5 millimètre d’épaisseur qui sont collées de manière permanente sur les dents. Contrairement aux facettes, il n’est pas nécessaire de tailler la dent pour les poser, ce qui permet un traitement en douceur et indolore. Elles peuvent même être posées sur des prothèses dentaires existantes, par exemple lorsque le revêtement n’est plus parfait. Les coques ultrafines sont une bonne alternative à un appareil dentaire, car elles permettent de dissimuler habilement les dents de travers ou mal formées.

Toutefois, l’assurance maladie obligatoire ne prend pas en charge les coûts assez importants. L’assurance complémentaire et l’assurance maladie privée ne couvrent pas non plus toujours les frais. Renseignez-vous donc au préalable pour savoir si vous pouvez compter sur une prise en charge des frais.

Étiqueté dans :

, ,