Les espaces entre les dents, et pas seulement au niveau des dents de devant, sont clairement visibles pour notre entourage et gênent beaucoup le sens de l’esthétique. Il existe différentes méthodes pour les combler, ce qui est également important pour la santé dentaire. Dans cet article, vous apprendrez comment combler les espaces interdentaires et quelles dépenses cela peut entraîner.

Quelles sont les raisons d’un espace interdentaire ?

Un espace entre les incisives peut être une prédisposition héréditaire. Dents espacées. On l’appelle un véritable diastème. Chez les enfants dont les deuxièmes dents n’ont pas encore fait leur apparition, un frein labial qui s’est développé à travers l’espace peut en être la cause.

Certains adultes ont également un espace clairement visible entre les incisives. Dent espace bebe. Madonna et Elton John les portent avec assurance. Toutefois, de nombreuses personnes de notre culture considèrent cet espace dentaire emblématique comme une tare et décident de le faire combler par la chirurgie maxillo-faciale.

Dans le cas du faux diastème, l’espace entre les dents est dû à l’absence ou à l’atrophie d’une incisive latérale : (Dents espace). Les espaces entre les dents sous forme de petits triangles noirs sur le bord de la gencive sont la conséquence inesthétique d’une parodontite avancée.

Enfin, un accident dentaire ou une carie peuvent également entraîner la perte d’une dent et donc un espace interdentaire. Les espaces horizontaux sont dus à un grincement violent des dents, qui entraîne une usure excessive des tissus dentaires et, en fin de compte, des couronnes dentaires raccourcies.

Comment peut-on combler un espace entre les incisives et combien cela coûte-t-il ?

Les facettes sont une bonne méthode pour fermer un diastème. Il s’agit de coques en céramique très fines qui sont solidement fixées aux propres dents au moyen d’une technique de collage spéciale. Le coût des facettes dépend du modèle et du nombre de facettes nécessaires :

Comme les facettes ne sont pas une mesure médicalement nécessaire, vous devez presque toujours payer les frais de votre poche : Espace dents blanches. Même l’assurance dentaire complémentaire et privée ne prend en charge les facettes que dans des cas exceptionnels, en fonction du contrat. Soumettez donc le plan thérapeutique et financier du dentiste à l’assurance avant le début du traitement et demandez une confirmation de la prise en charge des frais.

  Combien coûte un lifting des paupières ?

Mon enfant a un espace entre les incisives. Comment le fermer et combien cela coûte-t-il ?

Chez les enfants, une petite intervention suffit souvent, sauf pour les espaces interdentaires plus importants.

Chez les enfants, une petite intervention suffit souvent, sauf en cas d’édentement important.

Vérification des coûts : chez les enfants, une petite intervention suffit souvent à combler l’espace entre les dents. Le diastème est souvent dû à un frein labial trop bas qui empêche la fusion complète des dents. Si celui-ci est coupé, l’espace se referme généralement de lui-même. Le cas échéant, ce processus est soutenu par une correction orthodontique.

Les coûts de ce traitement sont presque toujours pris en charge par l’assurance maladie publique ou privée.

Peut-on aussi combler les espaces entre les dents par un appareil dentaire ?

Vérification des coûts : en modifiant la position des dents, il est possible de combler durablement de nombreux espaces entre les dents. Grâce aux appareils dentaires fixes, la racine de la dent elle-même est déplacée et l’espace entre les dents disparaît peu à peu.

De nombreux adultes préfèrent les appareils dentaires invisibles, qui se remarquent à peine dans la vie quotidienne. Le système Invisalign utilise des gouttières transparentes, semblables à des gouttières de grincement. Toutes les deux semaines environ, vous recevez de nouvelles gouttières qui placent les dents dans la position souhaitée, de sorte que l’espace se referme peu à peu. Toutefois, cette variante de l’orthodontie est relativement coûteuse, entre 6.000 et 9.000 euros. L’assurance maladie ne la prend en charge que dans quelques cas exceptionnels.

Les appareils fixes, placés sur la face interne des dents, sont également peu visibles. Espace dents de lait. La technique linguale convient à presque toutes les malpositions dentaires, et cette solution très esthétique permet également de combler des espaces importants en toute discrétion. Comme tous les appareils dentaires pour adultes, vous devez payer de votre poche les frais qui se situent entre 6.000 et 15.000 EUR.

Quelles sont les possibilités de remplacer une dent manquante ?

Vérification des coûts : les dents manquantes entraînent une modification de l’occlusion, ce qui peut non seulement endommager la dentition et provoquer une régression de l’os de la mâchoire. Dans certains cas, les douleurs de la mâchoire, du cou et de la tête peuvent également être attribuées à une dent manquante.

Les espaces entre les dents doivent donc être comblés en tenant compte de la santé des tissus de soutien des dents. Pour cela, il existe des solutions :

  • Ponts
  • Prothèses partielles
  • Prothèses télescopiques
  • Prothèses à attachement
  • Implants

ou une combinaison de ces méthodes.

Combien coûte le comblement d’un espace entre deux dents par un bridge ?

Vérification des coûts : Il est difficile de chiffrer le coût exact d’un bridge, car il :

  • du matériel utilisé ainsi que
  • du type de construction du pont

sont dépendants.

Comme la caisse d’assurance maladie ne prend en charge qu’une subvention fixe pour les soins normaux, les patients doivent s’accommoder de paiements supplémentaires élevés. Ceux-ci s’élèvent à environ 900 – 1.500 EUR.

Mon dentiste recommande une prothèse partielle. Combien cela coûte-t-il ?

L’absence d’une dent peut rapidement entraîner une malocclusion.

  Combien coûte l'élimination d'un tartre inesthétique ?

S’il manque une dent, cela peut rapidement conduire à une mauvaise occlusion.

Vérification des coûts : si la dentition présente une lacune importante, celle-ci peut être comblée à un coût relativement faible par une prothèse partielle. Espace dents devant. Les prothèses à crochets se distinguent par leur type et leur forme, en fonction de l’emplacement et du nombre de dents à remplacer. La prothèse partielle est le traitement habituel, c’est pourquoi la part à la charge du patient, qui se situe entre 250 et 550 EUR, n’est pas aussi élevée que pour les autres variantes.

Quels sont les coûts d’une prothèse télescopique ?

Vérification des coûts : cette prothèse dentaire se compose d’une partie fixe et d’une partie amovible : Espace dents du midi. Comme le système télescopique n’est pas visible de l’extérieur, il répond également à toutes les exigences en matière d’esthétique. De plus, il n’y a pas de corps étranger gênant sur le palais, ce qui est particulièrement avantageux si vous devez beaucoup parler dans le cadre de votre travail. Autre avantage de la prothèse télescopique : elle agit comme une attelle stabilisante ; la pression masticatoire se répartit uniformément et les propres dents sont ménagées.

Il ne s’agit pas d’une prothèse standard, c’est pourquoi la caisse de maladie ne verse que le montant fixe. La part à payer soi-même s’élève, en fonction de la situation dentaire, entre 600 et 5.000 EUR.

Qu’est-ce qu’une prothèse à attachement et combien coûte-t-elle ?

Vérification des coûts : la prothèse à attachement est une prothèse dentaire combinée (Espace entre dents devant). Cette prothèse amovible peut être fixée de manière invisible sur les dents restantes grâce à un attachement mécanique de précision et à un système de fermeture spécial.

La fabrication est coûteuse. Vous devez le payer cher, car les prothèses à attachement ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie. Vous ne recevrez donc que la subvention fixe qui couvre les soins habituels et devrez payer de votre poche entre 1 500 et 5 000 euros, en fonction de la taille de l’espace entre les dents.

Je souhaite combler l’espace entre mes dents par un implant : (Espace entre les 2 dents devant). Combien cela coûte-t-il ?

Vérification des coûts : les implants sont des racines dentaires artificielles qui sont solidement ancrées dans l’os de la mâchoire. Ils servent de support à la prothèse dentaire, par exemple une couronne ou un bridge, et rétablissent l’esthétique naturelle. Les conséquences indésirables de la perte d’une dent sont également évitées, car les dents voisines saines ne doivent pas être taillées. Avec une bonne hygiène dentaire, les implants durent aussi longtemps qu’une dent naturelle.

Les implants dentaires ne font toutefois pas partie des soins courants, de sorte que vous devez vous attendre à payer une part importante. Les dépenses pour une dent unique s’élèvent à environ 1 500 euros.

Les espaces entre les dents doivent-ils obligatoirement être comblés ?

Contrôle des coûts : cela dépend du type d’espace entre les dents : Espacement dents vibroculteur. Si, comme dans le cas de l’espace entre les incisives, il s’agit d’un problème esthétique qui ne vous dérange pas, il n’est pas nécessaire de le combler.

Il en va différemment des espaces vides dus à la perte de dents. Elles ne sont pas seulement inesthétiques, mais peuvent également mettre en danger la santé de la dentition :

  • En raison de l’espace, les dents voisines peuvent se déplacer. La dentition devient instable, les dents perdent leur appui solide.
  • Comme la racine de la dent est absente, l’os de la mâchoire diminue. Nom espace entre dents devant. Cela peut également affecter la stabilité des dents voisines.
  • Si l’espace existe depuis longtemps et qu’une grande partie de la masse osseuse a été perdue, l’os doit être reconstitué à grands frais avant la pose d’un implant.
  • Les dents du côté opposé de la mâchoire ne reçoivent plus de contre-pression. Elles poussent donc hors de l’os et perdent leur soutien. Par la suite, l’articulation temporo-mandibulaire peut être endommagée, car l’harmonie du mouvement de mastication est perturbée.
  Blépharoplastie : combien coûte l'opération des paupières tombantes ?

J’ai besoin d’une prothèse dentaire pour combler une lacune. Comment la part personnelle est-elle calculée ?

Contrôle des coûts : les coûts que vous devez payer vous-même dépendent du type de soins que vous avez choisi. Si un espace entre deux dents doit être comblé, l’assurance maladie obligatoire prend en charge environ la moitié des dépenses du traitement standard. Il s’agit d’une solution qui donne de bons résultats en termes de durée de vie, de stabilité et de précision d’adaptation. Cependant, elle ne répond pas toujours aux exigences esthétiques.

Si le dentiste vous propose un traitement similaire, celui-ci comprend, en plus de la prise en charge par l’assurance maladie, des prestations supplémentaires, comme par exemple une prothèse dentaire plus esthétique. Mais il arrive souvent que le dentiste propose un autre type de traitement. Vous recevez alors la subvention fixe, mais l’ensemble du traitement est facturé selon le tarif privé des dentistes (GOZ).

Les frais occasionnés par la fermeture de l’espace peuvent-ils également être entièrement pris en charge par la caisse d’assurance maladie ?

Vérification des coûts : si votre situation financière ne vous permet pas de faire un grand saut, vous pouvez bénéficier de la réglementation des cas de rigueur. Dans ce cas, l’assurance maladie paie le double de la subvention fixe ou l’ensemble des frais occasionnés par les prestations normales.

Vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Le revenu brut ne doit pas dépasser un certain montant.
  • Vous devez être affilié à un régime légal d’assurance maladie.

Même avec un revenu modeste, vous ne devez donc pas renoncer à des soins dentaires de qualité. Soumettez le plan thérapeutique et le plan des coûts du dentiste à la caisse de maladie avec les documents nécessaires et demandez une confirmation écrite de la prise en charge des coûts.

Étiqueté dans :

, ,