Quel enfant n’a pas rêvé d’avoir une de ces adorables boules de poils aux grands yeux en forme de bouton ? Un hamster est souvent choisi comme premier animal de compagnie. Mais avant qu’un hamster ne vienne habiter chez vous, vous devriez vous informer en détail sur les conditions d’élevage des hamsters et sur leur comportement typique. Ce n’est qu’ainsi que tu pourras offrir à ton hamster une vie agréable chez toi. Dans cet article, tu apprendras quels sont les comportements typiques des hamsters et comment tu peux habituer ton hamster à toi.

Comportement du hamster : Actif la nuit et s’amusant

Il est important de savoir que le hamster fait partie des animaux nocturnes. Lorsque nous commençons à être fatigués, son temps commence. Il s’étire, baille et se glisse hors de sa maisonnette. Il explore sa cage. Commence alors sa quête de nourriture, son bain de sable, le creusement de galeries souterraines et l’expression de son besoin de bouger dans sa roue. Tout cela est plus ou moins lié à des bruits. Il est donc important de choisir le bon emplacement pour la cage du hamster. Celle-ci ne doit en aucun cas être placée dans la chambre à coucher ou la chambre d’enfant.

Attention : un hamster ne peut pas être « rééduqué » pour passer d’une activité nocturne à une activité diurne. De plus, il ne doit pas être dérangé dans son sommeil pendant la journée !

Le besoin de bouger du hamster comme comportement typique du hamster

Le besoin de mouvement est justement très important chez les hamsters. Dans la nature, les rongeurs parcourent de grandes distances à la recherche de nourriture. Pour répondre à ce comportement dans la cage, une roue de hamster adaptée à l’espèce est d’une grande importance. Dans celle-ci, le rongeur peut courir et se défouler. La roue doit être facile à manœuvrer, avoir un certain diamètre minimum selon l’espèce de hamster et posséder une grande surface de roulement fermée. Il est en outre important qu’elle soit solidement ancrée dans la cage afin d’éviter les blessures. Un autre point important est que les côtés de la roue du hamster doivent être fermés. La roue pour hamster ne doit en aucun cas être composée de barres ouvertes, car celles-ci peuvent provoquer de méchantes blessures par l’effet de ciseaux. Les roues de hamster existent en bois ou en plastique. La variante en bois devrait être privilégiée, car certains hamsters rongent leur roue de hamster.

  Utiliser l'étagère Songmics comme cage pour cochons d'Inde

La propreté fait le bonheur : les hamsters sont des animaux propres.

Les hamsters sont des animaux très propres et se « lavent » régulièrement. Pour ce faire, ils utilisent du sable dans lequel ils se roulent pour se peigner et nettoyer leur pelage. Pour cela, tu dois absolument installer un bain de sable dans la cage du hamster.

Les hamsters font généralement leurs besoins au même endroit, ce qui présente des avantages pour l’élevage des hamsters et surtout pour le nettoyage de la cage. De nombreux hamsters s’habituent également à ce que l’on appelle les toilettes pour rongeurs. Il s’agit de petites cuvettes qui peuvent être placées dans les coins de la cage. Elles sont remplies d’une litière absorbante et peuvent être facilement retirées et nettoyées.

Vol en altitude : les hamsters aiment grimper

Les hamsters sont de véritables artistes de l’escalade et sont en outre toujours à la recherche d’un chemin vers la liberté. Il convient de noter que ces rongeurs ne peuvent pas évaluer la hauteur. Il est donc important de garder à l’esprit ce trait de caractère et d’aménager la cage du hamster de manière à ce qu’il ne puisse pas s’échapper. En outre, la cage du hamster doit être conçue de manière à ce que le hamster ne puisse pas tomber d’une grande hauteur. Il pourrait alors se blesser sérieusement ! C’est particulièrement important pour les cages de hamsters à plusieurs étages ou les cages grillagées.

Nourrir, c’est toujours possible : les hamsters hamstérisent leur nourriture.

Il est important de savoir que les hamsters accumulent des réserves de nourriture – ils « thésaurisent ». Dans un environnement naturel, il leur reste à peine deux mois pour s’approvisionner suffisamment en nourriture pour toute l’année. Ainsi, à l’état sauvage, le hamster fourre toujours autant de nourriture qu’il peut en trouver dans ses poches et la met en lieu sûr. Il adopte également ce comportement naturel dans sa cage.

Lors de l’alimentation, il ne faut donc pas seulement veiller à offrir à l’animal un menu équilibré. Il est également important de ne pas suralimenter le hamster. Ce n’est pas parce que la nourriture proposée est « invisible » dans la cage qu’elle a été entièrement mangée. Il est donc important de vérifier régulièrement si la cage du hamster contient des restes de nourriture et de les enlever si nécessaire. Les restes de nourriture fraîche, comme la salade ou les pissenlits, doivent être enlevés rapidement afin d’éviter que la nourriture ne pourrisse dans la cage du hamster.

  Des jouets pour hamsters comme occupation adaptée à l'espèce

Il faut creuser : Les hamsters aiment creuser

Dans la nature, les hamsters construisent des terriers souterrains dans lesquels ils vivent. Ces terriers de hamster comportent plusieurs chambres et sont reliés entre eux par différents couloirs. En tant qu’animal domestique, le hamster adopte également ce comportement : il creuse dans la litière et aménage des galeries et des grottes. Il est donc important d’ajouter suffisamment de litière creusable dans la cage du hamster. En outre, il est judicieux d’aménager une cage à plusieurs compartiments.

Les hamsters sont des animaux solitaires

Difficile à croire, mais vrai. Les hamsters sont des solitaires. Ils passent la majeure partie de leur vie seuls et n’acceptent la compagnie d’un autre hamster que pendant la période de reproduction. Cela signifie que si l’on décide d’élever un hamster, il faut savoir que l’on ne garde qu’un seul animal par cage. Si le choix se porte sur l’élevage des animaux, des règles doivent être respectées pour l’accouplement des animaux, sinon des combats sanglants peuvent avoir lieu.

Attention : même si, pour certaines espèces de hamsters nains, il est exceptionnellement possible de détenir plusieurs animaux dans une même cage, cette pratique doit absolument être réservée aux détenteurs de hamsters expérimentés !

Acclimatation et apprivoisement du hamster

Un hamster a lui aussi besoin de temps pour s’habituer à son nouveau foyer. Si vous décidez d’acquérir un hamster, vous devez donc lui laisser le temps de s’habituer à son nouvel environnement. Les premiers jours, on ne s’approche que sporadiquement de la cage du hamster, on lui donne délicatement de la nourriture et de l’eau et on ne lui parle qu’à voix basse. Lorsque le hamster commence à se nettoyer dans sa cage, à s’étirer et à tout explorer, il se sent en sécurité. On peut alors commencer lentement à l' »apprivoiser ».

Pour qu’il devienne confiant, il lui faut ensuite encore un peu de temps. En offrant de la nourriture au hamster dans la main, on lui ôte sa peur. Il s’habitue ainsi peu à peu à la main et à l’homme lui-même. Chaque hamster a besoin de temps pour devenir confiant.

  Espérance de vie d'un hamster : quel est son âge ?

Attention : les hamsters ne sont pas des animaux à câliner. Il est néanmoins judicieux d’habituer le hamster à toi. Il sera ainsi moins stressé lorsque tu nettoieras sa cage, que tu le nourriras ou que tu devras l’emmener chez le vétérinaire. Une bonne acclimatation permet en outre d’éviter que le hamster ne morde par peur.

Conclusion sur le comportement typique du hamster

Un hamster passe la majeure partie de sa vie à dormir, surtout pendant la journée. Il ne veut pas être dérangé dans cette activité. Pour le reste, son comportement naturel est centré sur la recherche de nourriture, qui implique beaucoup de mouvements, ainsi que sur le creusement de galeries. Pour que le hamster puisse s’adonner à toutes ces activités, sa cage doit être aménagée en conséquence. De plus, le hamster doit être accepté comme un rongeur nocturne. Même si une accoutumance à la main du propriétaire du hamster est possible et judicieuse, le hamster ne deviendra jamais un animal câlin. C’est pourquoi il doit être clair, avant même l’acquisition, que les hamsters sont des « animaux d’observation » et non des compagnons de jeu pour les enfants. Si l’on parvient à s’adapter à ces comportements du hamster, on dispose d’un animal domestique relativement facile à entretenir, qui vit environ 2 à 3 ans. Le hamster convient particulièrement bien comme animal pour débutants et procure une grande joie à toute la famille. Et qui n’aime pas être regardé et reniflé d’un air rêveur avec ses grands yeux en boutons ?

Étiqueté dans :

, ,