Un aqua-terrarium est un mélange d’aquarium et de terrarium. Le paludarium en est une sous-forme. « Palus » est un terme latin qui signifie « marais » : un paludarium combine donc en principe un paysage marécageux et un aquarium, il possède donc à la fois une partie terrestre et une partie aquatique. Des animaux exotiques aquatiques et terrestres, tels que des reptiles et des amphibiens, peuvent y vivre. Outre le paludarium, il existe deux autres sous-formes d’aqua-terrarium : le riparium et le rivarium.

Les grands aqua-terrariums permettent de réaliser de magnifiques paysages tropicaux avec un lac, des chutes d’eau ou un cours d’eau. Dans cet article, tu en apprendras plus sur le thème de l’aqua-terrarium, les différentes variantes possibles, les accessoires nécessaires et les animaux de terrarium pour lesquels un aqua-terrarium est approprié.

Les différents types de terrariums en bref

En terrariophilie, on distingue généralement trois types de terrariums différents :

terrarium de forêt tropicale (aussi terrarium tropical ou terrarium humide )

Terrarium du désert

Aqua-terrarium

Il est important que le type de terrarium soit toujours choisi en fonction des besoins de l’habitant animal et non l’inverse. Un habitant du désert, par exemple, ne peut pas s’adapter à un climat tropical simplement parce que tu préfères un terrarium de forêt tropicale à un terrarium de désert. Par conséquent, si tu veux absolument introduire un morceau de forêt tropicale chez toi avec un terrarium tropical, tu dois absolument veiller à ce que ce type de terrarium soit également adapté à l’espèce animale souhaitée.

Aqua-terrarium et paludarium – qu’est-ce qui se cache concrètement derrière ces termes ?

Mélange de terrarium de forêt tropicale et d’aquarium, l’aqua-terrarium combine le monde fascinant de l’aquarium avec un terrarium. Dans l’aqua-terrarium, il y a donc une partie immergée qui se prolonge par une partie terrestre. Mais tous les aqua-terrariums ne se ressemblent pas – il en existe différentes variantes : Le paludarium, le rivarium et le riparium . Selon leur fonction et leur type de construction, elles conviennent mieux à certains animaux qu’à d’autres.

Paludarium : le terrarium marécageux

Le paludarium est un aqua-terrarium marécageux qui convient par exemple à l’élevage d’amphibiens tels que les crapauds, les tritons, les axolotls, les crapauds ou les grenouilles. L’habitat naturel de tels animaux peut être très bien imité avec un paludarium, qui combine eau et terre.

La part d’eau est généralement assez faible dans le paludarium, mais l’enclos dispose d’une partie terrestre densément plantée : cette zone se compose généralement de fougères, de roseaux et de bambous. Des pierres et des racines peuvent également être fixées sur la rive, de sorte que les animaux aient toujours de bonnes possibilités de sortir de la zone aquatique.

En outre, les plantes doivent pouvoir s’épanouir dans l’humidité élevée qui règne dans le terrarium marécageux. Cela permet de créer des paysages impressionnants et exotiques dans lesquels les animaux se sentent parfaitement à l’aise.

Comme nous l’avons dit, l’humidité de l’air est élevée dans un tel terrarium marécageux et c’est précisément pour cette raison que le paludarium doit répondre à des exigences élevées en termes d’équipement technique. L’équipement de base comprend généralement des filtres à eau classiques, comme dans un aquarium traditionnel, ainsi qu’un éclairage approprié. Lorsque tu entends le mot « marais », tu penses probablement à une eau sale et malodorante. Pour éviter d’en arriver là, il faut aussi se concentrer sur l’épuration de l’eau du paludarium. Un filtre à eau et un traitement optimal de l’eau sont donc des aspects essentiels.

Les besoins des habitants du paludarium peuvent être très différents. Renseigne-toi donc bien au préalable sur les besoins spécifiques de tes animaux de compagnie préférés.

Comparé à tous les autres types de terrariums, le paludarium est probablement le moins exigeant en termes de technique d’éclairage. En général, de simples tubes fluorescents T5 ou T8 suffisent pour les amphibiens tels que les tritons, les crapauds ou les grenouilles. Les reptiles, en revanche, ont besoin de lumière UV, certains d’entre eux ayant même besoin de ports thermiques pour sécher ou réchauffer après le bain d’eau.

Riparium : le terrarium de bord de mer

Le riparium est une forme d’aqua-terrarium qui vise à reproduire la zone riveraine d’un cours d’eau, d’un lac ou d’une rivière. Dans un riparium, on trouve donc autant de zones riveraines que possible avec des pierres, des racines, des plantes et une proportion d’eau relativement élevée.

Comme le terrarium riverain n’a pas de partie terrestre séparée – comme le paludarium – il convient moins bien aux reptiles, mais il est en revanche adapté à l’élevage d’amphibiens.

Grâce à différentes surélévations, il est possible d’aménager dans le bac de magnifiques zones riveraines sur lesquelles les plantes les plus diverses peuvent s’épanouir à merveille. On pourrait également dire que le riparium est un aquarium qui est planté au-delà de la partie aquatique. Il n’y a aucune limite à la créativité en matière d’aménagement intérieur. Le défi consiste plutôt à bien choisir les plantes qui doivent pousser au-delà de la surface de l’eau. Alors que dans la zone aquatique, il est possible d’utiliser n’importe quelle plante qui serait utilisée dans un aquarium normal, il est également possible de recourir à d’autres plantes pour la zone riveraine. Les magasins de bricolage et les jardineries proposent d’ailleurs une large gamme de produits pour étangs. Certaines plantes tropicales conviennent également très bien pour être maintenues au bord de l’eau du riparium.

  Chat malpropre : comment rendre ton chat propre ?

Selon le type de plantes choisi, il faut également tenir compte de l’humidité idéale de l’air. Si vous optez pour un terrarium ouvert sur la rive, vous aurez plutôt du mal à maintenir l’humidité de l’air à un niveau élevé en permanence.

La technique dans un riparium correspond en fait à une technique d’aquarium traditionnelle.

Rivarium : le terrarium à cours d’eau

Dans cette sous-forme de l’aqua-terrarium, on essaie d’imiter le cours d’un ruisseau ou d’une rivière grâce à divers cours d’eau.

Dans le terrarium à cours d’eau, on crée un courant qui va généralement d’un côté à l’autre. Pour obtenir ce fort mouvement de l’eau, il faut une technique de filtration et de pompage spéciale ou plusieurs pompes à courant.

Du point de vue de la conception, on essaie généralement de reproduire une rivière ou un ruisseau de la manière la plus réaliste possible, afin que les animaux qui y vivent puissent s’y sentir parfaitement à l’aise. Si l’on souhaite créer un effet visuel particulier, il est également possible d’intégrer plusieurs petites chutes d’eau dans le rivarium.

Un rivarium convient parfaitement aux amphibiens tels que les grenouilles et aux poissons tels que les tétras ou autres loches.

Quel que soit le type d’aqua-terrarium que l’on choisit : Les trois sont très intéressants et attirent vraiment le regard ! De plus, ils offrent à leurs habitants un habitat magnifique et surtout adapté à leur espèce.

Pourquoi un aqua-terrarium est-il si particulier ?

Un aqua-terrarium présente de nombreux avantages. Les aqua-terrariums s’intègrent en principe dans n’importe quel espace de vie. Ils créent un monde sous-marin vivant, une atmosphère de détente et une oasis de calme. En même temps, ils offrent un facteur de découverte élevé, en particulier pour tous ceux qui aiment observer les animaux tels que les amphibiens, les poissons ou les reptiles.

Un aqua-terrarium se distingue des autres aquariums ou terrariums, car il comporte à la fois une partie aquatique et une partie terrestre. Les habitants de l’aqua-terrarium peuvent utiliser la partie terrestre pour se reposer et prendre le soleil, car c’est aussi un élément essentiel de leur vie dans la nature.

Comme la plupart de ces animaux ne peuvent pas grimper, l’aqua-terrarium est généralement ouvert vers le haut. Cela présente l’avantage de permettre à l’air de circuler de manière optimale.

Pourquoi seul un terrarium en verre convient-il comme aqua-terrarium ?

Un aqua-terrarium a une plus grande surface d’eau que tous les autres types de terrariums. C’est pourquoi un terrarium en verre est le plus approprié, car ce matériau est étanche et n’est pas sujet aux moisissures. En revanche, un terrarium en OSB ou en bois est totalement inadapté, car le bois commence à moisir en cas de forte humidité. En outre, grâce à ses grandes surfaces vitrées, un terrarium en verre offre une vue magnifique sur ses habitants, aussi bien sur la terre ferme que sous l’eau.

Quels sont les animaux les mieux adaptés à l’aqua-terrarium ?

Différentes espèces d’animaux peuvent être maintenues dans un aqua-terrarium ou un paludarium. En fonction des animaux élevés, tu peux avoir besoin d’une partie terrestre plus grande ou d’un volume d’eau plus important.

Tu trouveras ici un petit aperçu des animaux qui peuvent vivre dans un aqua-terrarium :

Salamandre tigrée

Les salamandres tigrées appartiennent à la famille des tritons à dents transversales. Une salamandre tigrée adulte mesure en moyenne entre 15 et 30 centimètres et pèse en moyenne entre 60 et 100 grammes : ce sont donc des animaux assez grands et puissants, ils font même partie des tritons terrestres les plus imposants. Les salamandres tigrées, ou tritons tigrés, vivent principalement sur la terre ferme et ne fréquentent les cours d’eau qu’en période de frai. Ils passent la plupart de leur temps sous le bois, les plantes ou les pierres.

On les trouve parfois dans des galeries creusées par des petits mammifères ou des crustacés, mais abandonnées par ces derniers. La nuit, la salamandre tigrée quitte ses cachettes pour chercher des limaces, des mouches, des asticots, des vers de terre ou d’autres coléoptères. Extérieurement, les salamandres tigrées sont de couleur brune, gris foncé ou noire et présentent des motifs jaunâtres et brunâtres sur leur corps. Certains individus présentent de grandes bandes ou points jaunes, d’autres des taches jaunes de forme irrégulière.

Les salamandres tigrées peuvent vivre jusqu’à 14 ans. On les trouve dans une grande partie de l’Amérique. Un élevage adapté à l’espèce peut être réalisé au mieux dans un paludarium, car les animaux ont besoin d’une grande partie terrestre, mais aussi d’une zone aquatique pour frayer. C’est là que les salamandres tigrées nocturnes peuvent pondre leurs œufs.

Tortue musquée

Le terme technique pour la tortue musquée est Sternotherus. Elle fait partie des tortues aquatiques. Lorsqu’elle se sent menacée, elle dégage une odeur désagréable et fortement musquée, ce qui lui a valu son nom.

Les tortues musquées sont assez faciles à entretenir et à garder, ce qui en fait un animal idéal pour les débutants. Ces tortues se distinguent visuellement par leur carapace à motifs. La tête et les pattes sont gris clair à noir. Les deux bandes jaunes sur les côtés de la tête, au-dessus et en dessous de l’œil, sont caractéristiques de la tortue musquée. Avec l’âge, les rayures de la tortue musquée peuvent toutefois s’estomper de plus en plus.

  Sable pour hamsters : le bon sable de bain pour les hamsters

Ces animaux restent petits : une tortue musquée ordinaire mesure au maximum 14 centimètres de long. En moyenne, les tortues adultes atteignent une longueur de carapace d’environ dix centimètres. La tortue musquée se sent le mieux dans un aqua-terrarium avec une bonne proportion d’eau, dans lequel elle a suffisamment de place pour nager. L’eau doit avoir une profondeur d’au moins 30 centimètres, mais il faut également prévoir une partie terrestre. La tortue aquatique se réjouit naturellement aussi d’un grand bassin avec une végétation et un équipement variés.

Les jeunes animaux n’ont pas besoin d’autant d’espace, ils s’accommodent bien d’un aqua-terrarium plus petit. Les experts recommandent également des aqua-terrariums plus petits pour les jeunes animaux, car sinon, il est difficile de trouver les petites tortues musquées dans le bassin.

Les animaux adultes sont solitaires et préfèrent leur bassin pour eux seuls. En principe, seules les jeunes tortues musquées s’entendent entre elles. Les mâles doivent impérativement être maintenus seuls, car ils peuvent sinon adopter un comportement agressif. Dans certaines circonstances, la détention de deux femelles peut bien fonctionner, mais elle est plutôt considérée comme une exception.

Dans la nature, les tortues musquées se trouvent dans les parties orientales de l’Amérique, principalement dans les eaux douces à courant lent. Pour que la tortue musquée reste en bonne santé dans son aqua-terrarium domestique, elle a besoin d’un filtre qui assure en permanence une eau claire et propre. Une température de l’eau de 22-26 degrés Celsius est d’ailleurs recommandée.

Grenouille aux yeux rouges

Comme son nom l’indique, la caractéristique principale de cet animal tropical est son regard rouge vif.

La grenouille aux yeux rouges appartient au genre des grenouilles arboricoles et vit à l’origine principalement dans les forêts tropicales d’Amérique centrale, du Mexique au Panama en passant par le Costa Rica. Les animaux sont actifs la nuit et vivent principalement sur la face inférieure des feuilles dans les arbres.

Ces animaux tropicaux se distinguent par une caractéristique particulière : Ils sont capables d’opposer leur pouce aux autres doigts et de former ainsi une véritable main de préhension. Ces petits animaux ne passent pas inaperçus et ont une couleur de fond vert vif. Cette couleur verte intense est un signal important pour les autres animaux, car les grenouilles aux yeux rouges sont venimeuses ! Leur peau contient un poison qui a pour but de dissuader et d’éloigner les agresseurs. Ce poison n’est toutefois pas dangereux pour les humains ! Les flancs sont de couleur jaune clair et présentent parfois des rayures bleu clair. Le ventre des grenouilles aux yeux rouges est généralement blanc et les pieds sont orange-rougeâtre.

Les animaux ont typiquement de grands yeux bien proéminents avec un iris rouge vif et une pupille noire. Le corps est élancé. Les mâles peuvent mesurer jusqu’à 5,5 cm de long et les femelles jusqu’à 7 cm. Par rapport au reste du corps, les pattes sont extrêmement longues. Les jeunes, en particulier, semblent donc se déplacer plutôt maladroitement et lentement. Les grenouilles aux yeux rouges peuvent vivre entre cinq et huit ans.

Les animaux sont actifs la nuit et partent à la recherche de nourriture à la tombée de la nuit. Dès qu’une proie s’approche de sa bouche, la grenouille aux yeux rouges lui saute dessus et l’avale. Dans l’aqua-terrarium, les grenouilles sont nourries de grillons, de papillons de nuit, de petites sauterelles, de papillons de nuit et d’autres insectes.

La grenouille aux yeux rouges se sent très bien dans un paludarium. Il est toutefois important de prévoir une profondeur d’eau d’au moins 7 centimètres pour que les grenouilles puissent s’immerger complètement. Comme ces animaux sont arboricoles et vivent surtout en hauteur sur des branches et des feuilles, l’aqua-terrarium doit également avoir une hauteur d’au moins 80 cm. Le terrarium devrait également être éclairé au moins 12 heures par jour, car ces grenouilles des tropiques sont habituées à des conditions de lumière claires.

La température optimale doit se situer entre 26 et 30 degrés, mais elle peut descendre jusqu’à 24 degrés pendant la nuit. L’aqua-terrarium doit également présenter un taux d’humidité élevé, d’au moins 60 à 80 %.

Dans l’idéal, la grenouille aux yeux rouges doit être maintenue en groupe d’au moins 3 à 4 individus.

Autres animaux pouvant être maintenus dans un aqua-terrarium conformément aux besoins de l’espèce :

  • Grenouille Maki
  • Triton à ventre de feu
  • Tortue à tête pointue à ventre rouge
  • Tortue d’ornement occidentale
  • Grenouille-bœuf africaine
  • Tortue à charnière d’Amboine
  • Tortue à cou de serpent de Reimann
  • Sonneur à ventre rouge

Animaux de paludarium – ces habitants se sentent bien dans le paludarium

Dans un paludarium, ce sont surtout les animaux issus d’habitats chauds et humides qui se sentent parfaitement à l’aise. Il s’agit notamment d’amphibiens et de reptiles, de crustacés ou encore de poissons : l’important est que l’aménagement soit parfaitement adapté aux animaux.

Les habitants suivants sont particulièrement intéressants pour les amateurs d’aquariophilie :

  • Axolotl
  • Crabe bernard-l’ermite
  • Grenouille-bœuf américaine
  • Tortue musquée
  • Couleuvre jarretière
  • Salamandre tigrée
  • Agame aquatique vert (dragon aquatique vert)
  • Tortue à joues jaunes.

Si plusieurs animaux doivent être maintenus dans un aqua-terrarium ou un paludarium, il est important de bien s’informer au préalable sur les préférences et les besoins individuels de chaque animal. Il est également très important de savoir quels habitants s’entendent avec les autres et lesquels ne le font pas.

Quelles sont les conditions climatiques dans un aqua-terrarium ?

La plupart des animaux détenus dans un aqua-terrarium sont originaires de régions au climat subtropical ou tropical. C’est pourquoi il est recommandé de toujours assurer un climat approprié dans l’enclos, qui s’inspire des conditions de la forêt tropicale.

  Instructions pour tondre les chiens : Voici comment faire

Les conditions climatiques doivent bien entendu être adaptées individuellement aux différents habitants de l’aqua-terrarium.

Quels sont les accessoires nécessaires pour l’aqua-terrarium ?

Pour un aménagement adéquat de l’aqua-terrarium, il faut différents accessoires :

Équipement technique

L’équipement technique d’un aqua-terrarium ressemble beaucoup à celui d’un aquarium traditionnel. Certains aspects sont identiques, notamment en ce qui concerne la filtration et l’éclairage. La technique doit toutefois être adaptée aux nouvelles conditions. Ainsi, l’aqua-terrarium ou le paludarium nécessite avant tout une forte humidité de l’air.

La zone aquatique doit être maintenue propre grâce à une filtration appropriée. Certains filtres peuvent être utilisés à plat, ce qui est très utile lorsque le niveau d’eau est bas. Pour le filtre extérieur, la tuyauterie dite d’entrée et de sortie doit être adaptée au volume d’eau de l’aqua-terrarium. L’entrée du filtre doit être suffisamment profonde avec les fentes d’aspiration pour ne pas aspirer d’air même si le volume d’eau est faible.

Sources de chaleur

La zone d’eau peut être chauffée à l’aide d’une barre chauffante pour aquarium. Veille toutefois à ce que la tige chauffante soit adaptée au faible niveau d’eau, tant par sa conception que par sa taille. Pour la partie terrestre, on n’a alors souvent plus besoin de chauffage. Dans la plupart des cas, la combinaison du chauffage de l’eau et de l’éclairage du paludarium suffit amplement. Parfois, selon l’espèce, des spots de chaleur supplémentaires sont nécessaires.

Éclairage dans l’aqua-terrarium et le paludarium

L’éclairage doit être conçu de manière à ce que les plantes situées sous la surface de l’eau et au-dessus soient bien éclairées et puissent ainsi s’épanouir. Pour ce faire, il est possible de recourir à des systèmes d’éclairage pouvant être installés en hauteur. De cette manière, même les plantes les plus hautes peuvent être éclairées dans une mesure suffisante. Il n’est pas non plus possible de répondre de manière générale à la question de savoir quelle température de couleur de lumière convient aux plantes, car chacune d’entre elles a ses propres préférences. Renseigne-toi donc bien au préalable sur les besoins de tes plantes préférées.

Plantes

Les fougères, telles que la fougère nid d’abeille, conviennent à la végétation de la partie terrestre. Le Spatiphyllum wallisii ou le Ficus pumilla sont également des plantes idéales pour l’aqua-terrarium ou le paludarium.

Un paludarium offre également d’excellentes conditions de vie à la plupart des orchidées tropicales. Si l’on mise sur une technique de terrariophilie adéquate, par exemple sur un système d’arrosage, il est possible de planter les plantes tropicales les plus diverses dans l’aqua-terrarium.

Terre de fond &amp ; décoration

Un sol adéquat – aussi bien pour la partie aquatique que pour la partie terrestre – est d’une importance énorme !

Dans la partie aquatique, on peut en principe utiliser n’importe quel sol d’aquarium, mais pour la partie terrestre, c’est un peu plus compliqué. Tout d’abord, il faut généralement compenser une certaine hauteur dans la partie terrestre : Pour cela, on peut par exemple utiliser de la pierre de lave.

Pour la décoration de l’aqua-terrarium ou du paludarium, de nombreuses possibilités s’offrent à vous, comme par exemple des pierres, du liège, des racines, du bois ou d’autres plantes de marais. Une cascade est également un véritable point fort visuel !

Peut-on construire soi-même un aqua-terrarium ?

Avec un peu de pratique et la dose de patience nécessaire, il est possible de construire soi-même un aqua-terrarium ou un paludarium.

Un manuel de construction est bien sûr aussi très utile, mais il ne faut jamais le suivre aveuglément. En effet, un aqua-terrarium doit toujours être personnalisé et correspondre exactement aux besoins des animaux qui y vivent. Si l’on souhaite mettre la main à la pâte, il convient donc de s’informer très largement au préalable, notamment sur les besoins des futurs animaux qui y vivront. Les bonnes dimensions du terrarium sont ici d’une importance capitale.

Il est également important de recourir à du silicone spécial pour coller les vitres. Celui-ci doit absolument être adapté aux aquariums, car le silicone sanitaire normal contient des substances anti-moisissures qui sont toxiques pour les habitants animaux.

Combien coûte un aqua-terrarium ?

Les petits aqua-terrariums sans accessoires sont disponibles dans le commerce à partir de 90 euros. Mais les coûts varient parfois considérablement en fonction de l’équipement et de la qualité : on peut toutefois acheter des kits complets à partir de 175 euros environ. Dans tous les cas, il vaut la peine de faire des recherches approfondies et de comparer les prix en ligne ! En général, il ne faut pas seulement tenir compte du prix d’achat. Avec l’éclairage, l’eau, les accessoires et autres, un aqua-terrarium entraîne également des frais courants.

Étiqueté dans :

, ,